La société de cybersurveillance Chainalysis licencie 20% de ses effectifs

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Chainalysis est une entreprise spécialisée dans l’analyse des blockchains publiques et la détection de transactions illicites. L’entreprise a annoncé se séparer de 20 % de ses employés. Si d’aucuns y voient naturellement une crise, les représentants de l’entreprise se limitent à évoquer une “recherche de plus grande profitabilité”.

Licenciement économique

Le 21 novembre, Coindesk a annoncé la suppression de près de 20 % des postes de l’entreprise Chainalysis. Ainsi, 39 employés à divers niveaux hiérarchiques ont été remerciés, ramenant le compte total de l’entreprise à 155 têtes. Les équipes de recherche et développement ont été les plus touchées par les réductions d’effectif.

Interrogée sur le sujet, la directrice de communication, Maddie Kennedy, a expliqué que cette réduction des effectifs était nécessaire pour remettre l’entreprise sur “la voie de la rentabilité”.

Cette nouvelle est pourtant surprenante compte tenu des récentes embauches dans l’équipe de développement commercial de la société, ainsi que l’intégration d’un conseiller technique en chef en juin dernier.

Bear market oblige

Chainalysis n’est pas la seule entreprise à avoir dû se séparer d’une partie de ses collaborateurs. Le marché foncièrement baissier vécu depuis l’éclatement de la bulle spéculative de la fin 2017 a dû pousser bon nombre d’entreprises de la sphère à se serrer la ceinture.

En décembre dernier, Consensys abordait la possibilité de licencier jusque 50 % de son personnel. Steemit fondait de près de 70 %. Même le géant du mining Bitmain a eu recours aux licenciements économiques.

La surveillance des flux blockchainisés pose de toute façon de multiples questions. Oui, certaines analyses reposant sur des heuristiques peu complexes et des  s’avèrent naturellement utiles dans des affaires policières (comme ce fut le cas pour l’arrestation des pédophiles de Welcome To Video). Pour autant, la surveillance généralisée qui s’installe peu questionner, et nombreuses sont les initiatives pour les contrer dans la cryptosphère afin de garantir une plus grande confidentialité aux transactions crypto. 

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar