Bison Trails lève 25,5 millions de dollars auprès de Coinbase, ConsenSys et Galaxy Digital

Trading du CoinTrading du Coin

La société new-yorkaise Bison Trails fait partie des tous premiers membres de la Libra Association, qui sera en charge du futur stablecoin de Facebook. Elle vient de réussir à lever près 25,5 millions de dollars lors d’un premier tour de financement, soutenu par divers groupes liés au secteur des cryptomonnaies.

25 millions sur la table

La Libra Association sera à terme composée de 100 membres, chacun devant jouer un rôle de nœud validateur des transactions sur le réseau du stablecoin initié par Facebook. La société Bison Trails a tenu bon au sein de cette association, malgré les diverses pressions des législateurs américains pour ralentir le projet Libra, pressions qui ont fait pourtant partir des géants comme Visa et Mastercard notamment.

Selon le blog de la société, lors d’une première table ronde de financement (série A), Bison Trails a pu lever pas moins de 25,5 millions de dollars auprès d’entreprises prestigieuses de la cryptosphère, comme Blockchain Capital, le crypto-exchange Coinbase, Consensys ou encore Galaxy Digital.

« L’équipe de Bison Trails partage notre vision à long terme (…) d’une utilisation massive [des cryptomonnaies] à l’échelle mondiale (…) », Emilie Choi, COO de Coinbase

Bison Trails avait auparavant récolté quelques 5,3 millions de dollars en novembre 2018, lors de son primo-financement et de son lancement. La société s’adresse aux professionnels et est spécialisée dans la fourniture d’infrastructures sécurisées sur diverses blockchains comme celles de Tezos (XTZ) ou Cosmos (ATOM) entre autres.

Beaucoup d’optimisme malgré l’hostilité des régulateurs

L’équipe de Bison Trails est résolument crypto-optimiste : elle est non seulement investie dans le projet Libra , mais aussi dans le projet de blockchain TON de Telegram. Certains pourront dire que la société a le goût du risque et qu’elle aime tenter sa chance dans des projets qui provoquent eux-aussi des levées… mais de boucliers.

« Lorsque nous avons commencé à construire Bison Trails, nous voulions apporter transparence et aisance à la fois : aux entrepreneurs assez audacieux pour construire dans un écosystème décentralisé, aux investisseurs assez sages pour soutenir un marché naissant, et aux entreprises assez courageuses pour s’engager dans l’inéluctabilité technologique que constituent les blockchains et les cryptomonnaies », Joe Lallouz, CEO de Bison Trails

Facilité l’utilisation des cryptomonnaies, consolidation par le biais d’infrastructures simples et fiables : autant de conditions indispensables à l’adoption de masse hypothétique des cryptomonnaies. Un objectif pour le moins ambitieux, mais naturellement soutenu par les pontes de l’industrie.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar