Zap & Olympus : achetez des “lightnings” bitcoins avec des dollars

Trading du CoinTrading du Coin

Zap est un wallet Lightning Network permettant de gérer ses bitcoins et ses différents canaux de paiements. Une nouvelle fonctionnalité vient d’être ajoutée permettant d’acheter des bitcoins en fiat sur le Lightning Network de manière instantanée. 

Zap est un wallet Lightning Network développé depuis 2017 par Jack Mallers. Ce wallet disponible sur ordinateur de bureau ainsi que sur mobile permet la création d’un wallet, la gestion des canaux de paiements et les paiements sur le Lightning Network (aussi abrégé LN).

Introduction du projet Olympus

Olympus est un projet qui répond au besoin de démocratisation du Lightning Network. Bien que la solution de deuxième couche permette de résoudre les problèmes de scalabilité de Bitcoin, elle n’en reste cependant pas moins compliquée à utiliser.

Le principal problème réside dans l’ensemble des démarches à réaliser entre le moment de l’achat des bitcoins et le moment où ces derniers sont utilisables sur le LN, comme l’explique parfaitement Jack Mallers:

« Auparavant, l’histoire de l’utilisateur se déroulait comme suit : prendre des fiat, acheter du bitcoin, attendre d’être autorisé à retirer, retirer et attendre les confirmations, déposer les bitcoins sur le Lightning Network, ouvrir des canaux de paiement, attendre d’autres confirmations, scanner QR code.», Jack Mallers

Olympus résout ce problème en proposant un service d’achat instantané de fiat contre des bitcoins. Dorénavant, il ne nous faudra que quelques secondes pour acheter des bitcoins sur le LN grâce à une carte de crédit.

Malgré qu’Olympus ait été développé dans un premier temps pour le wallet Zap, celui-ci peut aussi fonctionner de manière indépendante. Le service pourra à l’avenir être ajouté à n’importe quel service du Lightning Network.

Des bitcoins livrés par Turbo channel

Pour réaliser la prouesse, de livrer des bitcoins sur un nouveau canal de paiement fraîchement crée, et ce, en l’espace de quelques secondes, Olympus utilise les Turbo channels.

Les Turbo channels permettent d’alimenter un canal de paiement Lightning Network et d’en dépenser les fonds directement, sans attendre la confirmation de la transaction. Cette fonctionnalité a notamment été démocratisée par le processeur de paiement Bitrefill, qui est d’ailleurs le service utilisé pour acheter les bitcoins avec Olympus.

Avec Olympus, l’utilisateur télécharge l’application Zap (sur ordinateur ou mobile), entre le montant souhaité sur l’application, scan un QR code de Bitrefill et voilà, les bitcoins sont prêt à être dépensés sur le LN. L’application s’est occupée de créer un nouveau canal de paiement et de l’alimenter avec les BTC sans aucune intervention de l’utilisateur.

KYC

Passons à présent au sujet qui fâche. Qui dit monnaie fiduciaire, dit procédure de KYC (Know Your Customer). Là où l’utilisation du wallet Zap reste entièrement possible sans la réalisation d’un KYC, celle d’Olympus va en nécessiter un.

Jack Mallers a fait son possible pour s’assurer que les démarches et informations à donner soient minimales. Cela a été possible, car les montants engagés dans le service resteront supposément petits.

Olympus présente de grandes opportunités de démocratisation pour le LN. Veillez cependant à rester vigilant en utilisant le Lightning Network, le projet est toujours en phase de test, et des failles causant la perte des fonds peuvent survenir.

 

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Kinemojo
Invité
Kinemojo

Bonjour,

“Les Turbo channels permettent d’alimenter un canal de paiement Lightning Network et d’en dépenser les fonds directement, sans attendre la confirmation de la transaction.”

Merci pour l’article. Cependant, dit comme c’est dit”,cela ressemble au système bancaire actuel, ” une sorte de carte de crédit appelé Turbo Channel où le propriétaire reste le nœud et le gestionnaire du “zap wallet” son débiteur (par micro-endettement) (et lol le nouveau techno-vocabulaire). Pouvez le confirmer / l’infirmer?

Cordialement,

JGalt
Invité
JGalt

Connaît-on les frais qui sont actuellement appliqués par Olympus ?
Généralement les solutions d’achats de BTC par carte bancaire sont coûteuses.
Ce qui serait intéressant ce serait un exemple d’un achat de 50 ou 100€, avec deux hypothèses :
– en laissant les fonds sur le ZAP
– en les transférant sur un Wallet BTC

A noter que pour bien mesurer l’intérêt de cette solution, il faut prendre en compte :
– les frais de carte bleue,
– l’écart entre le prix d’achat sur Olympus et celui d’un Kraken par exemple,
– les frais de sortie de l’application ZAP

Ce serait cool d’avoir un petit retour d’expérience 🙂

Merci !!