Weiss Ratings se lance dans la notation de cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

L’agence de notation financière Weiss Ratings a publié pour la première fois de l’histoire, un classement qualitatif des cryptomonnaies. Ce classement a pour vocation d’aider les investisseurs à repérer les meilleures d’entre elles et à éliminer les actifs surévalués. Après l’arrivée des produits financiers sur les cryptomonnaies, elles poursuivent ainsi leur route vers leur démocratisation grâce à l’intervention de ces acteurs venant du monde traditionnel de la finance.

Weiss Ratings note 74 cryptomonnaies

L’agence de notation Weiss Ratings est une agence de notation américaine indépendante. Fondée en 1971 en Floride, l’agence déclare noter 55 000 actifs structures ou actifs différents. Contrairement à ses concurrents Standard & Poor’s, Moody & Fitch, Weiss n’accepterait jamais de compensation financière en l’échange de ses notes, ce qui doit logiquement laisser espérer une totale objectivité dans la décision de l’agence.

Weiss Ratings a publié le mercredi 24 janvier 2018 un premier classement qualitatif des cryptomonnaies. Les notes sont communiquées en lettres comme pour les États, les entreprises ou les actifs financiers traditionnels. Weiss Ratings a choisi d’analyser les 74 cryptomonnaies les plus valorisées, dont le bitcoin mais également les altcoins tels que : Ethereum, Cardano, Neo, Dash, Litecoin, Ripple…

Selon l’agence de notation, les deux actifs à fort potentiel sont Ethereum et EOS. Ces deux cryptomonnaies permettent aux développeurs de lancer des levées de fonds en cryptomonnaies (ICO) et de concevoir des applications décentralisées (DAPPs). Notons également que parmi le classement aucune cryptomonnaie n’a décroché la note de A.

Bitcoin n’obtient pas la meilleure note

Selon le système de notation de l’agence, Bitcoin n’est plus le patriarche du cryptomarket. En effet avec la note de C+ , le bitcoin recoit le commentaire suivant :

«Bitcoin obtient d’excellents scores en sécurité et pour son adoption généralisée. En revanche, il rencontre d’importants goulots d’étranglement sur son réseau, ce qui entraîne des ralentissements et des frais de transaction élevés. En dépit d’efforts intenses qui l’ont initialement mené à un certain succès, Bitcoin n’est pas en mesure d’améliorer son logiciel».

Ethereum lui prend la première place des notations avec la note de B, voici ce qu’en dit Weiss :

 « La deuxième cryptomonnaie la plus largement adoptée bénéficie d’une technologie plus facilement évolutive et d’une plus grande rapidité, malgré quelques goulots d’étranglement ».

Attaque DDOS et fausses notations

Ce système de notation ne plait pas à tous les crypto users ! En effet, la veille de la sortie officielle des notations de Weiss Ratings, le site a subi une attaque de type DOS (Denial of service) rendant le site inaccessible pendant quelques heures. Heureusement pour l’agence de notation cette attaque visant à faire saturer les serveurs du site a rapidement pu être résolue.

Néanmoins suite à cette attaque informatique, le 25 janvier, soit le lendemain de la publication des notations, de nombreuses fausses fiches de notations ont envahi le web. Parmi elles on retrouve celle ci :

Un des faux rapports de notation Weiss Rating
Un des faux rapports de notation Weiss Ratings

On peut constater que ce rapport est faux car le rapport officiel de notation n’a donné aucune note A aux cryptomonnaies. Il va d’ailleurs falloir rester prudent à l’avenir, sur la communication des résultats des notations. En effet, la circulation de faux rapports très bien imités peuvent sur le long terme, et surtout si ces agences de notations gagnent en crédibilité, influencer le marché.

L’agence de notation Weiss Ratings s’est d’ailleurs empressée de prévenir la communauté de la présence de faux rapports sur le net. 

À l’instar des grandes banques mondiales, c’est au tour du cryptomarket de se soumettre aux notations des agences. Si Weiss Ratings semble objectif en refusant toute compensation financière pour initier ses notations, ce n’est pas le cas de ses concurrents. Il ne nous reste plus qu’à espérer que les agences de notations ne deviennent pas autant influentes sur le crypto market que dans le marché bancaire traditionnel. En effet, eu égard de sa note, cela signifierait que bitcoin a du soucis à se faire !

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : Weiss Cryptocurrency ratings ; Capital
Image : garagestock/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

PARTAGER
Yanis
Blockchain believer et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici