Venezuela : quand la crise frappe, même Pizza Hut adopte le Bitcoin

Pizza Hut se met aussi aux cryptos – Les monnaies numériques continuent d’attirer de plus en plus d’aficionados. À cet effet, la chaîne de fast food Pizza Hut vient d’annoncer qu’elle accepterait désormais les paiements en cryptomonnaies au Venezuela.

Des pizzas contre des BTC

Le groupe Pizza Hut se met au goût du jour, en acceptant les paiements en cryptomonnaies au Venezuela.

Ce dernier s’est associé à CryptoBuyer, une start-up panaméenne spécialisée dans les paiements cryptos, aussi à l’origine de nombreux ATM Bitcoin en Amérique du Sud.

En pratique, les clients de Pizza Hut pourront payer leurs pizzas en Bitcoin (BTC), Litecoin (LTC), Dash (DASH), Binance Coin (BNB), Binance USD (BUSD), Ether (ETH), Tether (USDT), Dai (DAI) et XPT (le jeton natif de CryptoBuyer).

« Pizza Hut ne peut pas se passer de ces avancées technologiques, qui introduisent de nouvelles approches pour les besoins du quotidien. »

Déclaration de Richard ElKhouri, DG de Pizza Hut Venezuela au média Elaxioma

De son côté, CryptoBuyer n’en est pas à sa première tentative. En effet, l’entreprise a d’ores et déjà mis en place les paiements en cryptos pour la chaîne Burger King ou encore l’hôtel intercontinental de Tamanaco.

De son côté, le gouvernement vénézuélien continue à pousser certaines expérimentations cryptos, tandis que la banque centrale du pays réfléchit à l’impact d’une dollarisation de plus en plus prégnante de son économie.

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour