Roger-Ver

Entretien avec Roger Ver : philosophie (2/3)

Trading du CoinTrading du Coin

Entretien avec Roger Ver : la première partie (Retour aux sources)

Super, nous en venons à la partie plus philosophique de l’interview, maintenant que nous avons couvert les origines de ton implication dans les cryptodevises en général, et ton appréciation pour celles-ci. Je me permet de revenir sur la phrase où tu indiques être fan d’un Bitcoin qui n’est plus le même qu’aujourd’hui, pour revenir à la genèse de ton engagement.

Quand et comment as-tu réalisé que le libre marché était l’optimum pour la distribution des richesses ?

À travers l’étude de l’économie de nouveau. En approfondissant, j’ai réalisé le rôle majeur de l’intervention du gouvernement dans l’économie et la croissance. J’étais aussi inspiré par Ray Kurzweil et son écrit quant à la singularité technologique, moment où les machines dépasseraient l’intelligence humaine. Je trouve ça génial et je me dis que j’aimerais être encore en vie pour assister à cette ère, mais pour cela faut-il encore l’atteindre rapidement. Afin d’y arriver, il faut que je contribue à l’essor de l’intelligence humaine, et mon seul et meilleur moyen d’y parvenir, c’est de nourrir la croissance économique. C’est pourquoi je suis si enthousiaste quant à la libéralisation des marchés partout dans le monde, et à l’explosion des solutions de paiements.

Le constat est simple à apprécier, regarde l’exemple de la Corée du Sud et de la Corée du Nord, celui de la RDA et de la RFA ou de n’importe quel pays ayant connu une économie plus libre qu’un autre. Les pays avec une liberté économique plus importante jouissent d’une croissance économique plus conséquente et donc, innovent plus à leur échelle. Continuons de contribuer à l’essor des performances des processeurs, et peut-être parviendrons-nous à cette fameuse singularité technologique, où les machines pourront résoudre la grande majorité des problèmes nous affligeant.

L’avis de Roger sur le progrès

C’est un point original, je suppose que tu es aussi partisan de la robotique et du développement des IA. Ne penses-tu pas qu’avec la tendance d’évolution des inégalités, l’asymétrie grandissante dans la distribution des richesses, ainsi que l’établissement d’un oligopole politique mondial, il est peu probable que nous évoluions vers une société idéale, où machines seront à notre service et standards de vie de chacun augmentés ?

Eh bien, je pense que nos iPhones nous rendent la vie bien plus facile…

Mais… je peux me procurer un iPhone. Néanmoins, je ne pense pas que ce téléphone soit des plus accessibles.

Oui, mais si tu jettes un œil aux pays les moins avancés, tu remarqueras qu’ils arrivent à s’approprier des smartphones Android à 20 $, dont l’existence sur le marché une décennie plus tôt n’était même pas imaginable de par leur avancement relatif. J’ai par exemple décidé d’investir dans une nouvelle compagnie souhaitant déployer une solution donnant la capacité aux iPhones de réaliser des échographies. Leur projet compte utiliser des technologies comme le machine learning (apprentissage automatique), afin de pousser la capacité de diagnostic de leur machine vers de nouveaux sommets. Grâce à ça, leur appareil pourra deviner, ou faire des suppositions sur le problème présent en lisant l’imagerie et en se basant sur les résultats d’autres mesures. La première version de leur produit coûtera dans les 5000 $ environ, alors qu’un appareil permettant de faire des échographies/Doppler de grade médical coûte facilement plusieurs dizaines de milliers de dollars. C’est extrêmement cher.

Cette startup offrira son appareil pour moins cher, et rendra ainsi l’achat d’une machine à ultrasons plus accessible. La démocratisation qui en découlera contribuera à l’augmentation de l’offre du produit, et donc à sa baisse de prix générale. Cela nous permettra ainsi d’accéder à une meilleure technologie à l’échelle domestique, pour un prix réduit. Bien entendu, au début, les gens vivant dans les pays les moins avancés ne pourront pas s’approprier cette technologie. Néanmoins, une ou deux décennies plus tard, le prix aura tellement diminué que l’appareil deviendra un accessoire courant, à la portée de tous sur cette planète. Du coup, je ne suis pas vraiment préoccupé par le fossé entre riches et pauvres, tant que dans l’ensemble nous progressons vers la bonne direction.

Aujourd’hui, et c’est difficilement contestable, il est mille fois moins pénible d’être une personne pauvre qu’il ne l’était il y a une centaine d’années ou plus. La cadence de la croissance économique globale est le paramètre principal catalysant le progrès universel, et donc l’amélioration des conditions de vie de chacun. Bill Gates a bien plus d’argent que toi et moi, cependant, ça ne nous affecte pas vraiment. Tout comme nous avons probablement plus de ressources que certaines personnes sur Terre, sans nécessairement leur porter préjudice. Dans cette fenêtre de temps, où nous sommes d’ailleurs en train de débattre là-dessus, il est possible qu’un ingénieur découvre une technologie permettant la conception des smartphones à coût encore plus faible, contribuant ainsi à l’universalisation de ces derniers. On en revient du coup et pour une dernière fois à cette notion de croissance économique au service de l’Homme.

BitcoinCash-BCHJe veux accélérer ce processus par tout moyen, et pense avec ferveur que les devises décentralisées sont les meilleurs outils à notre disposition pour contribuer à ce phénomène. C’est ce qui motive mon engagement dans les cryptomonnaies, et ma croisade visant à rendre Bitcoin Cash de plus en plus adopté !

Les États-Unis, “un empire ivre de domination” selon Roger Ver

Très bien, merci pour cette perspective ! Nous en viendrons à BCH dans quelques instants. Mais avant tout, Roger, en tant qu’ancien citoyen américain, que penses-tu de ta précédente patrie ? Est-ce difficile d’y vivre en tant qu’anarco-capitaliste, en défendant des valeurs libertaires ?

Pour être franc, il y a probablement plus d’anarco-capitalistes par habitant aux États-Unis que partout ailleurs dans le monde. Mais les États-Unis, c’est aussi un empire ivre de domination, imposant ses valeurs par la violence, les sanctions économiques et la terreur. J’étais justement en train de lire hier soir que ces derniers souhaitaient appliquer des sanctions économiques encore plus fermes sur l’Iran, et l’Union Européenne reste totalement indifférente vis-à-vis de cette cruelle décision, qui pourtant la concerne tout autant, vu que beaucoup de compagnies européennes se sont récemment implantées en Iran. Pourquoi l’UE ne conteste pas ça ? Tout simplement par peur, car il est inconcevable d’emprunter une direction politique opposée à celle des États-Unis, aujourd’hui dans le monde occidental.

USA crypto

Une machine de terreur, en effet. Je ne partagerai pas mon opinion quant aux États-Unis dans cet échange, mais il est vrai que certains événements poussent au questionnement.

Les gens sont préoccupées par la Chine et la Russie ? Mais n’importe quoi ! Les États-Unis représentent une menace bien plus importante que ces pays.

En effet. Il s’agit d’ailleurs des rares nations, qui sur la scène politique, ont tendance à s’élever contre l’hégémonie américaine. D’ailleurs, je suppose qu’aux États-unis, si l’on essaye de devenir indépendant des structures sociales et financières, on s’expose facilement à de gros ennuis, non ? On peut disparaître d’un jour à l’autre ou être mis à l’écart, n’est-ce pas ? L’exemple de Julian Assange par exemple !

Ah Julian Assange ! Parlons-en ! Le type est coincé dans une ambassade à Londres depuis 6 ans, pour avoir seulement posté des articles sur Internet. C’est pas mal, non ?
Le cas Snowden rentre dans la même catégorie, c’est hallucinant !

En effet, c’est indéniable. Ils disposent de formidables solutions pour supprimer les gens qui leur sont nuisibles.

Et encore, ces deux là sont relativement chanceux. Ils font partie de ceux qui n’ont pas fini en prison ou dans un camp, dieu seul sait où !

La politique en Californie

C’est amusant et triste à énoncer ! Pour en revenir à toi, tu étais engagé dans la vie politique aux États-Unis, dans ton état. Tu étais candidat pour rentrer dans l’assemblée d’état californienne, non ?

Oui, certaines personnes de la communauté Bitcoin Core et Cash aiment bien me qualifier de politicien : chose que je ne suis absolument pas. Mon projet de l’époque, dans le cas où j’étais élu, était de ne pas accepter le moindre centime de salaire, car cet argent viendrait de personnes qui ne serait pas toutes en faveur de ma rémunération. Ma campagne mettait l’accent sur la limitation des pertes, la suppression des lois liberticides, et la dépense pertinente des fonds des contribuables dans des projets les servant directement. En gros, rien de bien important à gagner pour moi, au contraire, ça n’impliquait que le sacrifice de mon temps. C’est à cause des points principaux de ma campagne que je ne peux accepter cette qualification de politicien, car j’étais tout, sauf ça. On peut même parler d’anti-politicien ici. Donc oui, je me suis présenté à l’assemblée d’état californienne en 2000, je ne demandais aucun salaire et était en faveur d’une société sans taxes, mettant en avant la liberté de l’individu et l’impliquant dans les décisions le concernant.

FBIC’est dans le cadre de cette histoire que j’ai d’ailleurs appelé par la suite l’ATF (Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et explosifs) et le FBI (Bureau fédéral d’investigation), qui sont de sacrés meurtriers et serviteurs de la tyrannie, pour leur demander des comptes au sujet d’enfants dont ils sont responsables de l’immolation dans une église à Waco au Texas en 1993. Ça ne leur a pas plu du tout. Je pense que tu es correctement renseigné à mon sujet et tu as très certainement entendu parlé de cette fameuse affaire qui m’a mené en prison. J’ai été le premier gars dans tout le pays à être incarcéré pour “vente de pétards de rue”. Coïncidence ? Je ne crois pas. Vendre des pétards est toléré, sauf si tu l’ouvres contre le gouvernement tout puissant. Je l’ai appris à mes dépens. La compagnie fabriquant ces pétards n’avait aucun permis, le grossiste qui me les a vendu n’avait aucune autorisation, et les deux s’en sont sortis sans anicroches, une simple et courtoise demande leur demandant d’arrêter de les distribuer. Ils ont dû en écouler des millions, j’en ai vendu 2000 sur eBay à tout casser. Un pays exceptionnel, je te le garantis.

Volontarisme & vente de pétards

Merci pour ce partage d’expérience exclusif. Je voulais justement en revenir à cette histoire de vente de pétards, et ta séparation de ta nationalité américaine. Cependant je ne veux pas trop étendre le débat sur ce thème et revenir aux sujets qui nous intéressent. Peux-tu définir le volontarisme, qu’est-ce que c’est pour toi ?

L’idée derrière le volontarisme, c’est que toute action humaine devrait être volonté de l’individu. Par exemple, je t’ai demandé avant l’interview si tu voulais du thé, et tu m’as dit “bien sûr” et je t’ai donné une tasse. Je ne t’ai pas dit “tu vas boire ce thé et si tu ne le bois pas, je vais t’enfermer dans une cage”, tu m’aurais pris pour une horrible personne si j’avais agi ainsi. Aujourd’hui, n’importe quel business offre son produit au consommateur et c’est ce dernier sur la base de sa volonté, qui va se l’approprier ou pas. Les seuls qui violent cette règle de consentement aujourd’hui, sont les violeurs, les meurtriers, les voleurs et les agences gouvernementales. Prenons un autre exemple made in USA. Là bas, tu “DOIS” payer pour la sécurité sociale, et si tu ne le fais pas, ils vont directement t’incarcérer.

Si Metlife, ou une autre grande compagnie d’assurance demandent à leurs clients d’acheter leurs forfaits de couverture sous peine de prison, on les qualifierait de monstrueuses. Par contre, dans le cas du gouvernement, la violation du consentement est totalement acceptée. Les gens ne se posent aucune question. C’est à se demander pourquoi ? Où les gens reçoivent-ils leur éducation ? Dans des écoles, les écoles du gouvernement, dès le premier jour. Bien entendu, dans ces fameuses écoles, on enseigne aux gens indirectement que si le gouvernement use de violence, ou donne des ordres, ça ne compte pas comme violence, c’est très légitime. Si tu y penses quelques minutes, juste parce qu’un homme s’habille avec un costume élégant, avec un petit drapeau du pays signalant sa fonction politique, il peut commettre un bon lot d’âneries au nom du bien national.

Une autre ineptie enseignée dans les écoles du gouvernement, c’est que l’état exerce son autorité par le consentement des gouverneurs, les fameux représentants des citoyens. Mais de quel type de représentants parlons-nous ? Si je commence par menacer ta liberté si tu ne m’obéis pas, et que je te noie sous les prescriptions, je m’apparente plus à ton négrier, à ton maître. Cependant, ces derniers ne sont jamais perçus de la sorte. Il y a toutes ces stratégies de rhétoriques, de manipulation et ce double-langage orwellien qui dissimulent l’obscurité et la portée de leur contrôle sur nous, en adoucissant la réalité. Magnifique… Ces charlatans ne représentent personne, mais écrasent les gens.

Roger Ver, socialiste ?

Je ne vais pas nier cette fatale réalité. Question rapide, Roger. Aimes-tu le socialisme ?

Roger Ver

Si j’aime le socialisme ? Si les gens veulent travailler main dans la main et être “socialistes” sur une base “volontariste”, qu’ils le fassent ! Mais ce n’est pas possible. Si tu regardes le socialisme effectif sur terre, c’est plutôt naze. À partir du moment où tu imposes le socialisme, et forces les gens à s’y soumettre, je suis contre ! Un socialisme sur la base du volontariat, je n’en suis pas preneur à la fin, parce que ça n’a jamais marché correctement. Une autre anecdote assez marrante : à l’époque de mon arrestation pour “distribution de pétards”, j’ai rencontré un type, très intelligent, mais qui avait du mal à se concentrer sur les bonnes choses dans la vie, et qui n’était pas loin de finir sans domicile. Je l’ai donc laissé emménager dans mon appartement et y rester gratuitement. Je l’ai aidé à reprendre sa vie en main. Puis après les autorités sont venues et m’ont arrêté, et ils l’ont expulsé de chez moi, alors que j’étais totalement pour que ce dernier y reste. Il a fini dans la rue, fin de l’histoire. Ça pour le coup, c’est un exemple, de “moi” me portant volontaire pour aider quelqu’un, et le gouvernement qui s’ingère et fiche tout en l’air. Enfin bref, c’est tellement frustrant, qu’est-ce tu veux que je te dise…

En effet, c’est un sujet qui peut facilement nourrir des heures supplémentaires de débat. Fort de ma courte existence, je n’ai pas directement vécu d’expériences aussi intenses. Cependant dans le cadre de mon érudition, j’ai eu vent de faits révoltants et j’ai pu être témoin distant d’aberrations sociales incroyables.

Si tu permets, je pense que c’est aussi pour ça que les gouvernements sont si rigides et opposés aux drogues. Quand les gens essayent plusieurs stupéfiants, il arrive souvent que ces derniers gagnent en empathie et en perspective sur la société les entourant. Il est incroyable de voir comment la cervelle du citoyen moyen est conformée par les gouvernements. Comment telle ou telle substance est déclarée comme nocive par les arbitres ultimes que sont les gouvernements et les institutions de santé biaisées ? On pourrait se poser tellement plus de questions.

Fort vrai, on s’épargnera la mention des lobbys pharmaceutiques et consorts. Le gouvernement définit ce qui est bon ou mauvais pour toi, et aller à l’encontre du standard établi revient à se faire discriminer, à prendre des risques légaux terrifiants. Néanmoins, ne nous égarons pas de nouveau et passons à une nouvelle question.Satoshi Nakamoto

La vision de Satoshi : Bitcoin Cash ?

Est-ce que l’expression “Satoshi’s Vision” a du sens pour toi ?

Je pense que sa vision a été clairement énoncée dans les premières pages du Whitepaper de Bitcoin. Un système de monnaie électronique fonctionnant de pair à pair.
C’est ce qui m’a séduit dans les premiers jours et m’attire toujours aujourd’hui.

Venons-en à Bitcoin Cash. Penses-tu que Bitcoin Cash est le meilleur outil pour atteindre l’utopie concrète d’une société libre, basée sur le consentement entre les individus ?

Je ne pense pas qu’il s’agisse de l’outil parfait, mais c’est l’un des meilleurs très certainement. Je suis vraiment excité de voir ses protocoles Meshnets (Internet alternatif, non-censurable) se développer. Je ne sais pas si tu en as entendu parler ? Un exemple, à ma grande habitude. Beaucoup de gens ont de la peine pour les citoyens chinois contraints d’utiliser un Internet restreint par les paramètres du Grand Pare-feu. Mais c’est aussi pour eux-mêmes qu’ils devraient en avoir, à cause de ce pare-feu et de l’asymétrie informative qu’il cause, les deux côtés sont ralentis, et donc la croissance économique mondiale. Le temps gaspillé par les deux parties à atteindre l’information recherchée pourrait être employé au service de l’innovation.

Construire des ordinateurs plus performants, des voitures plus efficientes, et j’en passe. Le monde entier est retardé par ce stupide Grand Pare-feu de Chine. Donc oui, je suis vraiment impatient de voir des technologies permettant de contourner de telles limitations voir le jour, afin d’offrir des passerelles d’accès à des communications indépendantes de toute structure. Je pense que l’obsolescence du Grand Pare-feu sera une affaire aux enjeux encore plus lourds que la chute du Mur de Berlin.

Great Firewall

Je l’entends parfaitement, je pense que les enjeux sont importants, étant donné le poids démographique et économique de la Chine aujourd’hui. Cependant, je ne pense pas que la République Populaire de Chine restera impuissante et laissera les Meshnets avoir raison de son pare-feu, qui reste quand même une structure gigantesque. C‘est une société qui n’a guère le choix que de concentrer ses efforts sur le contrôle rapproché de sa population, pour se maintenir, aussi absurde soit-elle. Nous avons vu de quoi ils sont capables sur la place Tian’Anmen, par exemple.

Oui, mais ne sous-estime pas le pouvoir des cryptodevises et de l’Internet de nouveau. Ces dernières peuvent avoir un impact gigantesque sur un état ou des individus spécifiques. Je ne parlerai même pas du pouvoir des marchés prédictifs qui sont aussi en marge de devenir une machine colossale.

Très bien. Nous parlions initialement de la capacité des cryptos à nous faire avancer vers une société idéale, où la liberté est de mise et où l’individu préserve ses choix. Ne penses-tu pas que – Bitcoin Cash ou non – cette lutte est déjà perdue, avec la mise en place de toutes les procédures KYC et les régulations multiples qui arrivent jour après jour, réduisant la liberté, la confidentialité, la fongibilité et j’en passe ? Je pense que nous sommes en passe d’échouer à ce rythme.

Non, car je pense que c’est un processus laborieux qui est en cours. Si tu jettes un œil global et optimiste à la situation aujourd’hui, tu réaliseras que tu disposes de plus de solutions pour réaliser des transactions avec n’importe qui sur Terre, instantanément et à bas prix, qu’avant l’arrivée des cryptodevises. Certaines vendeurs sur le Darknet se font prendre et finissent en prison, et ça continue aujourd’hui. Mais avant l’arrivée des cryptodevises, tu n’avais pas cette option, aujourd’hui tu as la possibilité de recevoir des paiements avec, elles existent toujours et sont encore plus importantes. C’est toujours mieux aujourd’hui en termes de chiffres. Ce n’est pas un combat que nous risquons de gagner d’une seul traite, mais en plusieurs étapes. Chaque nouvelle option qui sera déployée nous rapprochera de cet idéal, et des innovations, il y en a pas mal en perspective, du coup je préserve mon optimisme.

Oui, mais aujourd’hui, si un citoyen ordinaire veut acheter des bitcoins, il devra passer par tellement de formalités de contrôle d’identité, encore plus s’il est mal informé. Il ne va pas se rendre sur LocalBitcoins, qui a d’ailleurs changé, ou acheter des cryptos à quelqu’un de physique. Avec tant d’intermédiaires et de vérifications, les transactions de l’acheteur pourront être retracées, il sera imposé sur ses gains. Payer en bitcoin n’a plus grand chose d’attirant pour monsieur tout le monde, la prise de tête est réelle, il aura mieux fait de faire son marché en euro. Qu’en penses-tu ?

Je crois que c’est un problème, en effet. Néanmoins, je pense que pour chaque problème, il y a une opportunité de gain. Une possibilité de trouver une solution et de la vendre. Toi et moi, nous ne sommes pas les seuls à se plaindre de ces problèmes; mais je parie que nous n’aurons aucun problème à payer la personne qui nous proposera une solution à ces problèmes. Partout où tu vois un problème sur Terre, c’est une opportunité de business. Soyons patients. Si tu achètes un café chez Starbucks, c’est parce que tu attribues plus de valeur au café qu’à l’argent que tu leur a donné pour l’obtenir, et inversement pour Starbucks. Vous êtes tous les deux satisfaits et bénéficiez de cet échange. C’est d’ailleurs un appel à tous vos lecteurs, qui est formulé ici, indirectement ! Trouvez-moi une fichue solution et vous serez couvert d’or ! Je reste positif et déterminé, quitte à faire légère abstraction. Regarde ce qu’OpenBazaar essaye de faire, c’est déjà un bon début. Bien sûr, n’allons pas croire que la police n’essaye pas de surveiller l’activité des utilisateurs d’OpenBazaar, mais c’est en continuant de développer des solutions de plus en plus sophistiquées que nous nous en sortirons et aurons accès à plus de solutions pour protéger notre confidentialité et notre vie financière.

J’accepte ce postulat, mais on ne peut nier qu’il y a une asymétrie entre les gens cherchant à trouver solution à ce problème, et les gens se confortant dans le modèle déjà existant, occultant même les nouvelles solutions émergentes. Les agences gouvernementales essayent même de jeter de l’ombre sur les cryptos et de désintéresser les gens curieux d’en savoir plus quant à cette technologie.

Totalement, c’est aussi un problème critique. Ces fameuses institutions qui cherchent à contrôler tout le monde prenant l’argent des gens qui aimeraient être libres. Pour après réutiliser cet argent afin de se doter d’instruments permettant de mieux les contrôler. N’est-ce pas génial ?

Je ne commenterai pas là-dessus. Mieux vaut d’ailleurs ne pas se mettre en travers de ces organisations.

D’ailleurs, il y a une vidéo Youtube géniale que je recommande à tous, le titre étant “Why libertarianism is so dangerous ?”

L’arrivée de Roger Ver au Japon

Merci pour la recommandation Roger ! Je vais maintenant clôturer ce chapitre philosophique et essayer de reconduire cette entrevue sur sa voie initiale.
Quand es-tu arrivé au Japon, déjà ?

Il y a 13 ans, mon ami ! Dès que j’ai eu la fichue autorisation de quitter les États-Unis, je suis parti.

Ah, ce n’est pas récent. Comment tes opinions politiques sont perçues ici ?

Je pense qu’en fait, au Japon, il n’y a pas vraiment de remise en question de l’autorité, mais les prescriptions ne sont pas appréciées ici. Personnellement je ne rencontre aucun problème, personne ne vient m’embêter ou me demander de changer mes propos. Une chose que j’aime énormément que j’ai vu ici, c’est la formulation de l’interdiction de fumer. Aux États-Unis, on a des gros panneaux primitifs, sur lesquels il est écrit “Interdit de Fumer ou 1000 $ d’amende”. Ici au Japon, ce n’est pas pareil, il y a de longs textes peints en japonais, qui n’ordonnent pas de ne pas fumer, mais qui suggèrent tout autre chose. La traduction la plus précise que je peux te donner étant “avec les bonnes manières viennent les grandes règles, suivez donc les règles pour avoir de bonnes manières : ne fumez pas.” D’ailleurs l’amende est insignifiante ici. J’adore cette approche beaucoup plus sophistiquée pour formuler les prescriptions, qui laisse transparaître une considération plus respectueuse des citoyens par leur gouvernement.

À suivre !

Images from Shutterstock

Sami
Fervent passionné de devises numériques, et même des plus louches! Je passe mon temps sur le net à analyser des projets fragiles et à brasser un maximum d'actualités sous plusieurs langues . Il m'arrive parfois d'écrire, faisant de mon mieux pour publier le moins d'inepties possible, bien entendu. A bientôt dans la crypto ! contact : [email protected]

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Romain
Invité
Romain

merci Sami 🙂 super reportage ! j’attends de pouvoir lire la suite avec impatiente