Projet ION : l’identité décentralisée sur Bitcoin par Microsoft

Trading du CoinTrading du Coin

Microsoft s’est lancé dans le développement d’une infrastructure d’identité décentralisée – Decentralized ID – basé sur la blockchain Bitcoin. Le but de cette initiative est de rendre les noms d’utilisateurs et autres formes d’identifiants obsolètes. Au lieu de rentrer votre nom d’utilisateur, vous serez en mesure de vous connecter à tous vos comptes grâce à votre DID.

L’identité décentralisée, une innovation blockchain

Cette infrastructure a été baptisée projet IONIdentity Overlay Network. ION est un réseau open source se basant sur le protocole de clé publique Sidetree de Bitcoin. Le projet ION entend rendre l’utilisateur entièrement propriétaire de ses identifiants.

Pour créer une identité décentralisée, l’utilisateur devra déposer un document contenant sa clé publique sur le réseau ION. Ce document signé avec la clé privée de l’utilisateur sera enregistré sur un nœud du réseau qui archive les métadonnées du document sans avoir accès aux données elles-mêmes. Enfin, le nœud hash les différents DID reçus avant de les inscrire dans une transaction conservée sur la blockchain Bitcoin.

Chaque fois qu’un utilisateur met à jour son identité décentralisée, en créant une sous-identité le nœud correspondant met à jour le document lié à cette identité. Les nœuds ION surveillent constamment la blockchain pour identifier les transactions provenant du réseau ION et mettre les documents contenant les identités des utilisateurs.

Lorsqu’un utilisateur envoie une requête d’identification, il devra justifier de sa propriété de l’identité décentralisée en question en utilisant une clé qui lui aura été fournie lors du hachage de son identité.

Nouvelle technologie, nouvelles dérives ?

Les potentielles utilisations de cette infrastructure de vérification d’identité sont innombrables. Le but avoué de Microsoft est de rendre le pouvoir à utilisateurs tout en accroissant la sécurité des identifiants. Cette technologie a été annoncée comme étant open source, dès lors toute personne pourra administrer un nœud et participer à la vérification.

Le projet ION pourrait se révéler moins émancipateur qu’il n’y parait. Le caractère ouvert de la vérification devrait limiter les potentielles dérives, mais cette initiative pourrait aussi devenir un système de surveillance à grande échelle administré par l’un des géants d’internet. Initialement, nous ne doutions pas que Facebook allait se transformer en immense collecteur de données personnelles permettant de faire du profilage politique. Et pourtant, c’est le cas, il conviendra donc de surveiller les évolutions de ce projet et de ceux qui tenteront de marcher dans la même voie.

PARTAGER
Avatar
Juriste spécialisé en droit des affaires, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici