Morgan Stanley : une corrélation NASDAQ – Bitcoin ?

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Selon une stratège de la banque Morgan Stanley, les fluctuations du prix du bitcoin sont similaires à celles du Nasdaq lors de l’éclatement de la bulle Internet en 2000. Cependant, pour elle, « les mouvements haussiers de bitcoin vont 15 fois plus vite ».

Une corrélation NASDAQ – Bitcoin ?

Dans une note adressée à ses clients, la banque – plus précisément la stratège Sheena Shah – compare les évolutions du prix les plus notables, et relève un certain nombre de similarités. Par exemple, en moyenne, on a constaté une chute dans la valeur comprise entre 45 et 50 % à chaque dip du marché Bitcoin, et Shah relève la proximité de ces chiffres avec ceux du Nasdaq 18 ans plus tôt.

« Le marché baissier du Nasdaq dans les années 2000 à connu cinq chutes du prix, avec une moyenne étonnamment similaire de 44 % » Sheena Shah

Les volumes

L’autre proximité troublante se trouve dans les volumes échangés. En effet, on aurait tendance à s’attendre à un marché haussier lorsque le volume échangé augmente. Pourtant, malgré un volume de bitcoins échangés qui a presque triplé depuis décembre, le prix baisse. A contrario, chaque grosse hausse dans le prix était précédée par un volume échangé en berne, que ce soit pour le Nasdaq de 2000 ou notre Bitcoin actuel.

« Les remontées, tant pour le Bitcoin que pour le Nasdaq, ont toujours été marquées par une baisse des volumes échangés. L’augmentation du volume des échanges n’est donc pas un indicateur d’une augmentation de l’activité des investisseurs, mais plutôt une ruée vers la sortie. » Sheena Shah

Le facteur Tether

Pour finir, Shah mentionne le facteur Tether (USDT), qui n’est pas corrélable avec le Nasdaq, puisqu’un fait exclusif au monde des cryptomonnaies. En effet, si à l’origine la plupart des achats de bitcoins se sont fait en dollars américains, en yuans chinois ou en yen japonais, les échanges USDT/BTC ont récemment englobé une bonne partie du marché.

« Le token USDT n’est pas une unité de financement majeure, mais son utilisation croissante est un développement intéressant. Dans les années à venir, nous pensons que le marché pourrait se tourner de plus en plus vers les transactions entre cryptomonnaies/tokens, qui se feraient uniquement par le biais de livre de comptes distribués, et non par l’intermédiaire du système bancaire » Sheena Shah

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici