Mayday ! 20% des bitcoins seraient à jamais perdus

Un nouveau rapport vient de voir le jour et présente une répartition suggérée des bitcoins en circulation. Le qualificatif d’or numérique y est conforté : 20% des coins seraient à jamais perdus.

Un diable parfois utile

Chainalysis et les entreprises de surveillance on-chain  sont des entités extrêmement controversées dans l’univers des cryptomonnaies. Accusées de pactiser avec les instances étatiques, elles ont pour mission principale de dé-anonymiser les utilisateurs de cryptomonnaies en identifiant les flux entrants et sortants des transactions.

Cette puissance d’analyse est parfois utilisée à bon escient et permet de dresser un portrait précis de l’attitude des investisseurs vis à vis de Bitcoin. Voici donc la typologie suggérée par l’étude, prenant en considération l’intégralité des 21 millions de tokens à jamais disponible :

Bitcoin : typologie des fonds
Orange : nombre de bitcoins détenus sur le long terme – Jaune: nombre de bitcoins perdus – Rose: nombre de bitcoins activement échangés – Bleu: nombre de bitcoins restant à miner – Source: Chainalysis

Ce sont aujourd’hui 18.6 millions de bitcoins qui ont déjà été minés – officiellement détenus par des acteurs aussi divers que variés. 2,4 millions de BTC n’ont pas encore trouvé preneurs et seront graduellement mis en circulation jusqu’à l’année 2140.

Bitcoin : la thèse de l’or numérique confortée

La répartition des tokens déja émis se décompose de la façon suivante selon Chainalysis:

  • 11,4 millions soit 61% de la somme totale est considérée appartenir à des investisseurs “long terme”. En effet, ces entités/individus détenant 11.4 millions de bitcoins n’ont jamais vendu plus de 25% de leurs précieux tokens.
  • 3,5 millions soit 19% sont actuellement utilisés pour spéculer, puisqu’en activité constante.
  • 3,7 millions soit 20% des BTC seraient tout simplement perdus. Ils n’ont effectivement pas été manipulés depuis plus de 5 ans.

La thèse de l’or numérique est donc une nouvelle fois validée grâce à ces chiffres. La grande majorité des possesseurs de bitcoin sont aujourd’hui convaincus de la valeur d’un actif numérique décentralisé et sont prêts à parier sur la durée.

De plus, une proportion aussi importante d’investisseurs long terme indique que Bitcoin est un ovni dans la sphère financière. Les hodlers pourraient être décrits comme des individus déterminés et persuadés de la valeur intrinsèque de cet actif. Estimant que les prix actuels ne reflètent pas son potentiel réel, ils refusent de vendre plus de 25% de leurs actifs.

Cerise sur le gâteau, les 3,7 millions de bitcoins à jamais perdus impliqueraient une valeur accrue. Elle n’aurait pas encore été intégrée par les marchés. La prochaine vague d’adoption promet de faire naître une nouvelle typologie d’investisseurs, seront-ils aussi convaincus que leurs semblables ?

Illustration : JK21/Shutterstock.com

Josselin A.

Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9