Les mineurs islandais de bitcoins mis au régime sec

Délestage électriqueLes mineurs de bitcoin (BTC) en Islande encaissent un coup dur. Les nouveaux seront privés d’électricité alors que des anciens voient leur ration diminuer.

Plus de jus pour les nouveaux mineurs de bitcoin en Islande

Un porte-parole de la compagnie nationale d’électricité islandaise Landsvirkjun, a révélé que la société a été obligée de réduire la quantité d’énergie allouée aux mineurs de bitcoin du sud-ouest et à certaines industries, à cause d’un certain nombre de problèmes. L’entreprise rencontre notamment des soucis au niveau de l’une de ses centrales électriques et des problèmes d’accès à l’énergie d’un fournisseur externe. Le niveau des réservoirs hydroélectriques est en outre relativement bas.

Landsvirkjun rejette en conséquence à partir du 7 décembre 2021, toute nouvelle demande d’électricité provenant des sociétés de minage. L’Islande attire les entreprises de minage de cryptomonnaies grâce à son électricité verte bon marché et abondante. Le pays est en effet riche en énergie géothermique, et un peu plus de 99 % de l’électricité islandaise est produite à partir d’énergie renouvelable.

La société canadienne Hive Blockchain Technologies ainsi que Genesis Mining, et Bitfury Holding, ont ouvert des installations de minage de bitcoin en Islande. La société autrichienne HydroMiner GmbH avait levé environ 2,8 millions de dollars lors de son ICO pour installer ses machines de minage dans les centrales électriques islandaises.

>> Achetez vos bitcoins sur ZENGO, et profitez de 25 $ des cashback en bitcoin, pour 250 $ d’achat en cryptos. Téléchargez l’application et renseignez le code ZENGOJDC à l’inscription <<

Les blockchains vertes : preuve de participation et rapport flatteur

L’Islande ferme donc la porte à certains mineurs, alors que l’industrie subit de plus en plus de pression de la part des écologistes. Certains projets cryptos, comme Ethereum (ETH) qui déploie progressivement sa version 2.0, abandonnent la preuve de minage au profit de la preuve de participation pour réduite la consommation énergétique et l’empreinte carbone de leur blockchain.

D’autres jouent la carte de la transparence pour démontrer leur volonté de devenir un champion de l’écologie. Tezos (XTZ) a récemment publié un rapport indiquant une amélioration de 70 % de l’efficacité énergétique de chaque transaction sur sa blockchain.

Solana (SOL) a également publié des chiffres appuyant ses plans pour devenir neutre en carbone. Une transaction sur le réseau nécessiterait ainsi 24 fois moins d’énergie qu’un iPhone 13 avec une batterie chargée à 100%.

Chaque blockchain veut ainsi montrer patte verte. La consommation énergétique de Filecoin (FIL) est même consultable en ligne via un tableau de bord.

Les projets cryptos comptent sur les statistiques pour verdir leur image. Même bitcoin, souvent critiqué à tort ou à raison comme la crypto polluante, a bénéficié d’une enquête verdissante.

Les mineurs cherchent le bon pays pour miner du bitcoin, les cryptophiles cherchent la bonne plateforme pour acheter leurs bitcoins. 25$ de cashback en bitcoin sans effort ça vous dit ? En téléchargeant l’application ZENGO et en renseignant le code ZENGOJDC au moment de votre inscription, vous bénéficierez de cette offre unique en contrepartie d’un achat de 250$ en cryptos, soit 10% de bonus en quelques clics (lien affilié).

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Recevez un condensé d'information chaque jour