La Russie et Bitcoin, une relation compliquée

Bipolarité russeLa Russie continue de montrer un visage à deux faces concernant les cryptomonnaies. La Banque de Russie reconnait d’une part que l’adoption des cryptomonnaies dans les pays est aujourd’hui loin d’être négligeable. Elle continue cependant de mener une implacable guerre froide contre bitcoin (BTC) et ses cadets.

>> Achetez vos bitcoins et vos cryptos sur Swissborg. La plateforme offre un bonus de 2 à 200 € CHSB, pour un dépôt minimum de 100 € <<

Russie et les cryptomonnaies : un leader dans le secteur selon la banque centrale

Le 18 novembre 2021, la Banque de Russie publie un rapport sur la stabilité financière du pays. Elle contient des chiffres sur l’adoption des cryptomonnaies. Le volume annuel total des transactions cryptos réalisées par la population s’élèvent selon les données fournies par les principales banques locales en juillet 2021, à 350 milliards de roubles, environ 5 milliards de dollars.

Pas d’interdiction formelle de Bitcoin et des cryptomonnaies en Russie

Le document indique que les visiteurs provenant de Russie sont parmi les plus nombreux sur Binance. La Russie serait la deuxième source de trafic de l’exchange, derrière la Turquie, selon les données de SimilarWeb.

La Banque de Russie souligne en outre que la Russie fait partie des plus grands pays minant du bitcoin. Selon l’indice de consommation d’électricité de bitcoin de l’université de Cambridge d’août 2021, la Russie est classée troisième en termes de taux de hachage nationaux.

L’adoption généralisée des cryptomonnaies : le risque majeur à combattre

La Banque de Russie n’est toutefois pas tendre envers les cryptomonnaies. Elle cite les risques que représentent ces dernières pour la stabilité financières du pays, et ceux qu’ils exposent aux investisseurs. La banque centrale évoque également les risques liés au blanchiment d’argent et au financement des activités criminelles. Elle mentionne l’émission des gaz à effet de serre induite par le minage des cryptomonnaies.

La Banque de Russie craint notamment une adoption généralisée des cryptomonnaies :

« La relation entre les monnaies numériques et le secteur financier reste limitée pour le moment. Toutefois, la croissance rapide et l’adoption généralisée des monnaies numériques poseraient des risques plus élevés, tant au niveau mondial que pour le marché financier russe »

Pour la gouverneure de la banque centrale, Elvira Nabiullina, les gouvernements responsables ne doivent pas favoriser cette adoption. La banque de Russie ne risque pas d’adoucir sa position, dans un contexte où elle souhaite promouvoir sa monnaie numérique pour concurrencer les cryptomonnaies.

La Russie continue d’adopter une approche prudente, mais pragmatique sur les cryptomonnaies. Le pays est conscient des risques, mais également de l’opportunité financière offerte par l’industrie crypto. La Douma veut ainsi réglementer le minage de cryptomonnaies pour récupérer via les taxes 2 milliards de dollars de revenus annuels.

Les cryptomonnaies gagnent du terrain même dans un pays qui leur est pourtant hostile comme la Russie. Constituez votre portefeuille crypto en achetant vos bitcoins et d’autres cryptomonnaies sur Swissborg. Inscrivez-vous sur la plateforme et gagnez 2 à 200 € de bonus en CHSB, avec un dépôt minimum de 100 € (lien affilié)

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Recevez un condensé d'information chaque jour