JPMorgan Chase Homepage Coins

La banque JPMorgan punie pour avoir surfacturé les achats de cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Les multinationales bancaires comme JPMorgan ou Goldman Sachs ne veulent pas que vous investissiez dans Bitcoin et les cryptoactifs. JPMorgan avait même imposé à ses clients des frais illégalement élevés pour l’achat de cryptomonnaies. Ils viennent d’obtenir 2,5 millions de dollars en réparation.

JPMorgan avait tout fait pour décourager l’achat de cryptomonnaies

Les exemples de mauvaise foi voire d’hostilité franche des banques envers les cryptomonnaies ne manquent pas. Hier encore, nous apprenions que Goldman Sachs a laissé fuiter un document à charge sur l’investissement en cryptoactifs.

Aujourd’hui, c’est l’autre méga-banque internationale – JPMorgan Chase – qui est punie pour avoir surfacturé ses clients, qui avaient acheté des cryptomonnaies en utilisant leur carte bancaire “Chase”.

JPMorgan a accepté de payer 2,5 millions de dollars de dédommagements à ses clients pour clore leur recours collectif. La banque veut ainsi s’éviter un long procès, et une éventuelle condamnation encore plus lourde.

Jamie Dimon, PDG de JPMorgan Chase, a longtemps qualifié Bitcoin de “fraude”

Une class action victorieuse après deux ans de lutte

En 2018, face à la “cryptomania” qui avait précédemment mené Bitcoin à 20 000 $, plusieurs banques avaient décidé d’interdire à leurs clients l’achat de cryptomonnaies par carte bancaire. Et manifestement, dans le cas de JPMorgan, si les achats par CB étaient théoriquement possibles, les frais engendrés étaient plus que rédhibitoires.

Selon FinanceMagnates, Brady Tucker, un des plaignants, s’est vu facturer 160 $ de frais supplémentaires. En appelant la banque pour se plaindre, il s’est avéré que les frais étaient liés à cinq transactions d’achat de cryptomonnaies par CB, effectuées entre le 27 janvier et le 2 février 2018.

Le service clientèle ayant refusé sa demande de contestation des frais à l’époque, Tucker et d’autres clients ont constitué un recours collectif, déposé la même année. C’est ce recours qui a mené la banque à finalement capituler.

Les clients seront remboursés d’environ 95% des frais qui leurs ont été illégalement facturés.

JPMorgan fait partie des rares banques qui ont fortement adouci leur comportement envers les cryptomonnaies. Elle possède sa propre crypto – le JPM Coin – et compte depuis peu les crypto-bourses Coinbase et Gemini parmi ses clients. La majorité des autres banques posent toujours des obstacles divers aux investisseurs ou professionnels du secteur des cryptos.

Illustration : Piotr Swat/Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici