Joe Biden veut mater Bitcoin et les cryptos dans un effort mondial urgent de régulation

Les effondrements successifs de LUNA, Celsius et enfin FTX ne se contenteront pas de laisser de profondes cicatrices dans les portefeuilles des investisseurs. Plus fondamentalement peut-être, cet enchainement de fiascos ouvre désormais un boulevard aux régulateurs de tout poil qui n’en demandaient pas tant pour enfin avoir l’opportunité de museler l’industrie de Bitcoin et des cryptos. Une industrie certes turbulente, mais surtout singulièrement menaçante pour un certain ordre financier établi. Un nouvel acte est écrit ce jour par le président Biden qui enjoint les nations à apporter une réponse de régulation forte, coordonnée et internationale face à la menace crypto.

Bitcoin for Biden, Bitcoin Forbidden

Dans une longue déclaration mise à disposition sur le site de la Maison-Blanche faisant suite au dernier sommet G20 de Bali, le président américain Biden fait part de l’impérieuse nécessité de répondre avec fermeté et de manière coordonnée aux risques présentés par Bitcoin et l’industrie crypto.

Le document recouvre l’ensemble des thématiques débattues lors du G20, le sujet crypto fait l’objet de l’ensemble du paragraphe 35 :

« Nous accueillons favorablement les travaux en cours du FSB et des organismes internationaux de normalisation pour faire en sorte que l’écosystème des crypto-actifs, y compris les monnaies dites stables, soit étroitement surveillé et soumis à une réglementation, une supervision et un contrôle solides afin d’atténuer les risques potentiels pour la stabilité financière. Nous accueillons favorablement l’approche proposée par le CSF pour établir un cadre international complet de réglementation des activités liées aux crypto-actifs, fondé sur le principe  » même activité, même risque, même réglementation ». »

Si l’ambiance semble ainsi à l’instauration inéluctable d’une « ère de la régulation » on frémit en prenant conscience que ce texte a probablement été établi avant la catastrophe FTX dont le document officiel ne fait nullement mention. Le deuxième grand absent de cette déclaration est paradoxalement Bitcoin, dont on sait par expérience qu’il est pour les régulateurs celui dont on ne prononce ni n’écrit jamais le nom, de crainte d’avoir à en reconnaître l’héritage.

La technologie blockchain et les cryptomonnaies seront bientôt au cœur du quotidien de chacun d’entre nous. Vous pouvez vous exposer à Bitcoin, Ethereum et aux autres tokens sur l’exchange qui monte. Inscrivez-vous dès maintenant sur Bitget et commencez à vous familiariser avec ce monde (lien commercial).

Hellmouth Banner

Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

Recevez un condensé d'information chaque jour