Bitcoin : le plan Biden pour les mineurs de BTC inquiète aux USA

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Bitcoin, persona non grata – Le CEO de Marathon Digital, Fred Thiel, a vivement critiqué la proposition de taxation des mineurs de Bitcoin aux États-Unis, formulée par le gouvernement de Biden. Alors que la SEC s’est attaquée à sa société encore récemment, Thiel souligne que cette mesure risque de conduire les entreprises minières à quitter le pays plutôt que de générer les fonds escomptés.

Une taxe sur le minage de BTC nuisible à l’énergie renouvelable

Lors de la conférence Bitcoin 2023 à Miami, Thiel a donc déclaré :

« Les mineurs de Bitcoin vont simplement quitter les États-Unis, ce qu’ils essaient vraiment de faire. »

Le patron de Marathon Digital a également remis en question l’efficacité d’une taxe minière pour encourager l’utilisation d’énergies renouvelables. Selon lui, la construction de parcs solaires ou éoliens entraîne déjà des délais considérables, et les mineurs de Bitcoin offrent une incitation économique pour accélérer ces projets. Une incitation qui montrerait d’ores et déjà le dysfonctionnement du projet de Biden.

« Cela créera en fait moins [d’énergie renouvelable], car les mineurs de bitcoins fournissent une incitation économique à ces personnes pour qu’elles opèrent. »

Fred Thiel
Le CEO de Marathon Digital, Fred Thiel, est inquiet face au plan Biden concernant le minage de Bitcoin
Quel avenir pour l’industrie du minage de Bitcoin aux USA ?

>> 10% de réduction sur vos frais de trading ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Guerre anti-crypto aux USA : deux camps qui s’affrontent

Alors que les mineurs de Bitcoin ont échappé en grande partie aux réglementations qui ont touché les plateformes de cryptomonnaies, comme Binance et Coinbase, Thiel a souligné qu’ils étaient confrontés à des oppositions de certains secteurs.

Il a ainsi mentionné le lobby bancaire qui ne souhaite pas être désintermédié par l’industrie de la cryptographie. Certaines entreprises exploitant des centrales électriques au gaz voient d’un mauvais œil l’extraction de Bitcoin au Texas, par exemple, car cela affecte leur activité.

En bref, Thiel a ainsi soutenu le clivage entre deux camps, qui s’affrontent dans un bras de fer politique depuis maintenant plusieurs mois.

Les sociétés cryptos fuient les USA

Même si localement certains Etats, comme le Montana, tentent de sauver l’industrie minière aux USA, Marathon Digital reste consciente des défis potentiels liés à la politique de taxation aux Etats-Unis, terre devenue hostile.

Le CEO a d’ailleurs déjà commencé à explorer des opportunités d’expansion en dehors du pays. L’entreprise a récemment annoncé un nouveau projet à Abu Dhabi et étudie activement de nouvelles initiatives dans d’autres pays, tels que le Paraguay. Thiel a aussi mentionné un partenariat avec le Brésil pour construire une centrale hydro-électrique qui pourrait être monétisée par le Paraguay.

Ce désamour pour Bitcoin est les cryptomonnaies n’est pas nouveau. Il était d’ailleurs très explicitement affiché dans le rapport annuel de La Maison-Blanche. Le secteur crypto n’est pas non plus aidé par la SEC qui n’a de cesse d’attaquer des sociétés cryptos, comme Coinbase ou encore récemment le Grayscale Fund Trust et son FileCoin.

Le temps de la régulation est venu, et avec lui celui de l’incertitude. N’attendez plus pour préparer l’avenir. Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, et économisez 10 % sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Magali

De simple lectrice en 2017 à rédactrice depuis janvier 2022, j'allie maintenant l'écriture à mes connaissances à travers mes articles pour Le Journal du Coin. Mon seul but est celui de vous informer sur l'univers de demain : celui de la blockchain, des cryptomonnaies, des NFT et du metaverse. Persuadée que Bitcoin est une révolution, j'entends participer à la vulgarisation de notre écosystème.

Recevez un condensé d'information chaque jour