États-Unis : mise en vente de plus de 510 bitcoins confisqués

Trading du CoinTrading du Coin

La valeur des monnaies numériques ne cesse de grimper et beaucoup cherchent à vendre leurs bitcoins avant que les prix ne chutent. C’est le cas du gouvernement américain qui cherche à trader rapidement des bitcoins confisqués il y a un an. Explications.

La vente des bitcoins confisqués

Les crimes et fraudes liées aux monnaies numériques ne cessent de se multiplier notamment aux États-Unis, dont l’une des plus célèbres est l’affaire de vente de faux médicaments datant de novembre 2016. Le gouvernement américain avait à l’époque saisi un peu plus de 513,1490393 bitcoins dans le cadre de cette affaire, et il cherche aujourd’hui à tout vendre.

Selon une ordonnance du tribunal, le gouvernement US s’apprête en effet à vendre les BTC saisis, soit l’équivalent d’environ 8,7 millions de dollars (selon le cours actuel sur Coindesk), mais également 512,9274588 bitcoin cash (949 000 dollars).

Pourquoi cette soudaine décision ?

La raison de la vente est expliquée dans l’ordonnance : « Les BTC et BCH ont été transférés dans un portefeuille gouvernemental. En raison de la volatilité du marché des cryptomonnaies, la BTC et le BCH risquent de perdre de la valeur pendant la procédure de confiscation … Pour ces raisons, les États-Unis demandent une vente interlocutoire. »

Ainsi, toujours selon l’ordonnance, les monnaies confisquées seront vendues par lots de 50 pièces maximum, afin d’éviter de trop influencer le marché. Une fois que ce sera fait, la somme totale en dollar récupérée sera placée dans le compte Treasury Forfeiture Fund Suspense.

De plus en plus de saisies de bitcoins

Ce n’est pas la première fois que les États-Unis décident ainsi de vendre des cryptomonnaies saisies. Ils ont par exemple déjà vendu aux enchères des bitcoins récoltés après des enquêtes menées sur le fameux marché noir Silk Road. Si l’affaire date de 2015, ce n’est qu’en septembre dernier que le gouvernement a pu récupérer le produit des ventes après une âpre bataille judiciaire avec Ross Ulbricht, l’administrateur de Silk Road qui a finalement été condamné à la prison à perpétuité.

Outre les USA, d’autres pays ont également saisi des cryptomonnaies, pour ne citer que la Bulgarie qui a en sa possession 213 519 bitcoins (soit environ 3 milliards de dollars !) après le démantèlement d’une opération de crime organisé, ou encore la Corée du Sud qui a mis aux enchères 216 bitcoins confisqués.

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : Coindesk

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Romain
Cofondateur du Journal du Coin et crypto-addict depuis plusieurs années. J'aime partager ma passion et aider les nouveaux arrivants à évoluer dans cet univers. Vous pouvez me retrouver tous les lundis sur notre chaîne YouTube pour notre JTduCoin.

Poster un Commentaire

avatar