Bitcoin-BTC-Dollar-pluie

Demain, tout payer en bitcoins ? Square décroche un brevet crypto-fiat

Trading du CoinTrading du Coin
4.4
(17)

Stack fiat – Nombreuses sont les contraintes qui rendent les marchands frileux quand il s’agit d’accepter les cryptomonnaies comme moyen de paiement. La frime Square Crypto vient d’obtenir un brevet concernant une technologie qui permet aux marchands d’accepter les paiements en crypto tout en choisissant la monnaie dans laquelle ils souhaitent recevoir les fonds.

Personne n’arrête Square

Square Crypto est la filiale spécialisée dans les cryptomonnaies de l’entreprise du même nom, spécialisé dans le paiement mobile. Celle-ci a été fondée par Jack Dorsey, fondateur de Twitter et fervent défenseur de Bitcoin, qu’il définit à l’occasion comme étant la monnaie d’internet.

Après avoir dévoilé hier son kit de développement destiné à faciliter l’accès au Lightning Network pour les développeurs, l’entreprise vient d’obtenir un brevet pour une technologie de paiement crypto vers monnaie fiduciaire. Une fois encore, cette solution illustre la volonté de rendre accessible les cryptomonnaies au plus grand nombre.

« Malgré la popularité des cryptomonnaies à ce jour, elles présentent toutes le même inconvénient, à savoir qu’elles ne sont pas largement acceptées. Actuellement, les cryptomonnaies, comme le Bitcoin, ne sont pas acceptées par la plupart des commerçants, ni même par la plupart des commerçants en ligne. », selon la demande de brevet.

Square Crypto explique ce manque d’adoption par deux facteurs :

  • Un temps de transaction long pour la plupart des cryptomonnaies,
  • La possibilité pour l’émetteur du paiement de tenter d’être anonyme, et de ce fait le risque pour le marchand de prendre part, malgré lui, au blanchiment d’argent.

Une idée, juste une idée

Square Crypto espère résoudre ces différents problèmes grâce à leur nouvelle technologie. Cette dernière permettrait à un client de payer dans n’importe quelle devise, tout en permettant au commerçant d’être payé dans n’importe quelle devise de son choix. Pour le reste, la conversion entre les différentes devises et crypto-devises serait automatique et instantanée.

GIF-card-manipulation-cartes

Précisons qu’il s’agit d’un simple brevet : le fait qu’il existe et ait été déposé ne signifie pas que Square travaille actuellement à en faire une réalité. Pour autant, il permet d’illustrer la vision globale qui semble animer les têtes pensantes de Square : la recherche d’un nouveau “standard” transactionnel, permettant d’utiliser des cryptomonnaies ainsi que des monnaies fiduciaires, sur Internet mais aussi en situation réelle.

Bien que la solution proposée par Square Crypto semble être novatrice, des entreprises comme BitPay proposent d’ores et déjà des conversions automatiques pour les marchands ne souhaitant pas être exposés à la volatilité des cryptomonnaies. Mais Square semble voir plus loin, puisqu’il se murmure que le groupe souhaite ensuite se servir de ces nouveaux standards pour s’étendre à d’autres activités du secteur du paiement, notamment les prêts.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 17

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Syparon
Invité
Syparon

Petite erreur de typo :”La frime Square Crypto…” Je pense que c’est plutôt la firme

Antoine
Invité
Antoine

Le problème de ce genre de transactions comparé à des transactions en monnaie fiduciaire direct ce sont les déclarations. Il faut en effet déclarer chaque plus-valus si il y’a au moment de la conversion Crypto vers Fiat même pour acheter une simple baguette. C’est quand même sacrément gênant pour l’utilisateur qui se risque un redressement fiscale pour de simples achats non déclaré. Ce qui n’est étonnamment pas le cas pour des achats en € qui eux ne sont pas taxés forcément ..