Crash crypto : Voyager s’effondre et renvoie la fédération américaine de football au vestiaire

Nada – Voyager renvoie les joueuses de la Ligue américaine de football féminin au vestiaire sans tenir ses engagements, alors que la bourse d’échanges de cryptomonnaies avait promis un gros chèque et des cryptomonnaies à l’organisation.

Fin du match crypto pour le football féminin

Promesses, belles promesses, jusqu’au moment où il faut passer à la caisse. Voyager ne déboursera pas un cent où la moindre crypto. La bourse d’échanges de cryptomonnaies avait pourtant conclu un accord de sponsoring avec la Ligue américaine de football féminin, en décembre dernier.

Le partenariat était ambitieux : il fut l’un des plus importants de l’histoire de la Ligue, et devait s’étaler sur plusieurs années. Entretemps, les temps se sont gâtés pour Voyager, qui a déposé son bilan en juillet, s’écroulant sous la pression des ours durant cet hiver crypto.

Les fonds promis par l’entreprise resteront ainsi à l’état de promesse, la bourse crypto est dans l’incapacité de l’honorer. La Ligue devait en recevoir la moitié en espèces, et l’autre en cryptomonnaies. L’entreprise prévoyait alors d’ouvrir un compte pour chaque joueuse sur sa plateforme.

>> Une plateforme sûre pour acheter vos cryptos ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien commercial) <<

Voyager assombrit les cieux des alliances sportives

2021 restera l’année où les taureaux BTC ont couru jusqu’aux 69 000 $, et où les entreprises cryptos ont annoncé des accords de sponsoring aux montants phénoménaux, pour pouvoir afficher leur logo dans les stades des équipes sportives majeures et sur les maillots des joueurs.

En 2022, Voyager aura peut-être réussi à ternir l’image des entreprises web3, dans l’esprit des passionnés de sports collectifs. L’ancienne joueuse de football professionnelle Haley Carter n’a pas caché sa déception sur l’accord avec la bourse crypto, qu’elle a qualifié de « bad business ».

La bourse d’échanges de cryptomonnaies a très probablement semé le doute dans l’esprit des dirigeants d’autres entités sportives qui ont conclu le même type de partenariat avec d’autres entreprises cryptos.

Le vert à moitié vert dans tout ce rouge ? Les chandeliers baissiers auront au moins le mérite de mettre fin à une certaine forme de far west qui régnait dans le web3, chaque entreprise ayant enchéri de manière quasi irrationnelle, pour pouvoir effecteur sa danse du ventre devant des millions de fans d’une discipline sportive.

Voyager doit affronter des tempêtes plus fortes que cette mésaventure sportive, qui jette le déshonneur sur le secteur. Il avait refusé la main tendue par FTX, alors que la bourse d’échanges de cryptomonnaies ne dispose toujours pas des liquidités nécessaires pour se remettre à flot.

Un peu comme la géopolitique, la crypto porte parfois de lourds enjeux. Pour votre sécurité, faites le choix d’un partenaire solide et crédible. Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour