Coronavirus : un confinement en réalité virtuelle grâce au Bitcoin ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.6
(14)

Chacun s’occupe comme il peut – Alors que le coronavirus continue de bousculer nos sociétés, le gouvernement français a annoncé mettre en place un confinement quasi total à priori assez semblable à celui adopté par l’Italie (sauf si vous portez un jogging semble-t-il), pour tenter d’enrayer la propagation du virus.

Mais les plus inspirés des crypto-afficionados ont déjà depuis quelques semaines passé la seconde pour organiser des rencontres virtuelles entre passionnés, notamment du côté des fanas de Bitcoin.

Le début d’une quête

De retour de l’EthCC où les cas de COVID-19 se multiplient, j’avais fait le pari de me confiner préventivement. Quoi de mieux qu’un confinement pour se plonger tête baissée dans le monde de la réalité virtuelle ? Et si l’on en profitait pour allier l’utile à l’agréable, en allant explorer ces meetups virtuels organisés par certains contributeurs Bitcoin anglophones ?

L’Oculus Quest mobilisé pour du télétravail – mais pas que !

J’ai donc cédé et j’ai passé commande d’un Oculus Quest, le casque tout intégré de réalité virtuelle produit par Oculus. Je précise qu’il ne s’agira pas ici de rentrer dans un test technique digne d’un média se spécialisant dans les jeux vidéo, mais simplement de s’en servir comme prétexte au présent article.

Un monde parallèle pour les bitcoiners

Je me suis donc équipé comme un cosmonaute de la réalité virtuelle, me vissant ce magnifique casque sur la tête. Tentant presque de me persuader qu’il s’agissait de l’occasion rêvée de décoller pour le futur du journalisme, la réalité m’a vite rattrapé : conseil d’ami, n’oubliez pas, le ridicule ne tue pas !

On n’a pas l’air fin, mais faut bien s’occuper.

Une fois l’Oculus démarré, j’ai décidé de rejoindre un des premiers meetups en réalité virtuelle organisés par Udi Wertheimer – bitcoiner co-animateur du podcast maximaliste Reckless Review. Pour ce faire, j’ai installé l’application AltspaceVR, permettant de partir en vadrouille dans différents espaces virtuels, notamment pour l’organisation de réunions ou d’ateliers.

Pour cette première expérience, j’ai donc assisté à un meetup consacré au Lightning Network de Bitcoin. Rappelons que le Lightning Network est un réseau en seconde couche construit par dessus Bitcoin, permettant de s’envoyer et de recevoir quasi instantanément des bitcoins. Mais ce réseau secondaire expérimental repose sur un ensemble de canaux de paiements : ces derniers forcent à un certain nombre de compromis. Il n’est donc pas rare de rencontrer des difficultés de liquidité pour utiliser ces canaux et de voir des paiements échouer à l’occasion, ou encore de devoir gérer soi-même la liquidité de ses propres canaux lorsqu’on configure et utilise son propre nœud complet Lightning.

Ce premier meetup s’intéressait particulièrement à Lightning Loop. Et Lightning Loop, qu’est-ce que c’est ? Une solution en développement par Lightning Labs cherchant à apporter des solutions aux difficultés de liquidité rencontrés dans le réseau de canaux de paiement du Lightning Network. Le but final est de réussir à faire déposer et retirer des fonds depuis des canaux de paiement déjà ouverts, pour justement les conserver ouverts plus ou moins indéfiniment.

Étrange ambiance

Après avoir configuré mon magnifique avatar (garanti non contractuel) et avoir dû passer par un petit tutoriel basique, j’ai pu m’inscrire audit meetup et m’y téléporter dans la joie et la bonne humeur. Je me suis retrouvé plongé en plein dans une salle de conférence, en train de se remplir de bitcoiners maximalistes venus assister à la présentation d’Alex Bosworth.

Le Lightning Infrastructure Lead de Lightning Labs et créateur de Yalls a donc pu entamer sa présentation face à une salle captivée – malgré les petits incidents du direct, que l’on retrouve naturellement aussi dans la vie virtuelle.

Pour les petits curieux, comme le hasard fait bien les choses, précisons que Jameson Lopp a eu la courtoisie de filmer et diffuser l’intégralité de la conférence en vidéo :

Je ne rentrerais pas dans les détails de ladite conférence : c’était une première pour moi, et j’avoue que je n’ai pris aucune note de son contenu. Je bataillais plus avec la sensation du casque et la curiosité de passer mon temps à prendre des selfies tout en discutant au gré du vent avec mes voisins du moment grâce aux micros intégrés à l’Oculus. Par politesse, il est évidemment possible de couper le micro pour simplement écouter.

J’ai été forcé de m’absenter par la suite, mais sachez que ces conférences sont également l’occasion de moments d’échange plus funs : une seconde partie libre est souvent proposée sur d’autres applications de réalité virtuelle. C’est ainsi que certains des bitcoiners maximalistes de Twitter déguisés en banane, en dinosaure ou autres avatars surprenants peuvent se retrouver à s’agiter en tous sens autour d’une piscine.

Pour les quelques curieux d’entre vous qui seraient équipés pour l’aventure ou qui souhaiteraient simplement être prévenus des prochains meetups, n’hésitez pas à aller suivre Udi Wertheimer sur Twitter !

Du côte de la sphère francophone, des initiatives de conférences en ligne classiques commencent à être annoncées – par exemple du côté de chez Sosthène. Verra-t-on émerger le même genre de conférences virtuelles en réalité virtuelle pour les fanas de Bitcoin (ou de cryptomonnaies au sens large) ? Qui sait…

Les meetups de ce nouveau genre commencent à se multiplier : si ce premier article n’aura servi qu’à vous présenter leur concept, promis, les prochains me permettront de vous partager certaines des discussions techniques (ou pas) qui ne manqueront pas d’agiter la sphère Bitcoin VR ! On se dit à bientôt sur le Journal du Coin… casqués comme jamais.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.6 / 5. Nombre de votes : 14

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

Poster un Commentaire

avatar