Coronavirus : un cluster de COVID-19 à l’EthCC

Trading du CoinTrading du Coin
4.6
(13)

La nouvelle bruissait dans la cryptosphère depuis quelques jours : le co-fondateur de TorusLabs,  Zhen Yu Yong (Zen), annonçait le 11 mars sur Twitter qu’il avait été testé positif au nouveau coronavirus COVID-19 après avoir assisté à l’EthCC.

Le coronavirus s’invite aux conférences

Depuis, les cas se multiplient : à l’heure d’écrire cet article, 10 personnes ayant assisté à l’EthCC ont été testées positives au virus, portant le total des cas suspects liés à l’événement parisien à 42 personnes – pour le moment.

Il serait tentant de conseiller à nos lecteurs qui auraient assisté à l’événement d’aller se faire tester par précaution, mais l’évolution de la situation sur les derniers jours servira de rappel à la réalité : la capacité française très limitée à produire des tests en nombre suffisant à l’heure actuelle et la circulation avérée du virus sur la totalité du territoire amènent à ne proposer ces tests qu’aux patients présentant des symptômes marqués, une franche dégradation de leur état général et nécessitant une hospitalisation. Selon les régions, le nombre de cas déjà déclarés et l’état des services de santé concernés, l’approche peut naturellement varier.

Suivre le cluster de l’EthCC

Une initiative de certains des participants concernés permet cependant de suivre l’évolution du nombre de cas avérés et suspectés de ce nouveau cluster : une liste éditable a ainsi été mise à disposition des participants pour qu’ils puissent se déclarer au besoin : vous pouvez la retrouver ici. Si les tests sont difficilement accessibles en France, la situation peut ainsi être différente pour certains des participants une fois rentrés dans leur pays d’origine – selon les moyens et la politique menée localement.

La France est officiellement passée au stade 3 et les français ont été invités à se confiner autant que possible, nous vous invitons à respecter scrupuleusement ces diverses consignes. Comme ont tenté de l’expliquer de multiples spécialistes, le système de santé français n’est pas extensible et c’est maintenant qu’il faut agir : il faut réduire le plus possible les interactions pour réduire la propagation du COVID-19, pratiquer une stricte distanciation sociale, et tenter de limiter l’engorgement et la saturation du système de santé.

L’enjeu : éviter une propagation qui pourrait causer de (très) nombreux décès si aucune mesure radicale de prévention n’est prise (et respectée), selon les dernières estimations révélées dimanche par Le Monde. A l’heure de rédiger cet article, dimanche 15 mars à 20h30, le bilan officiel actualisé communiqué par le Ministre de la Santé fait état de 5400 cas confirmés et 120 morts.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.6 / 5. Nombre de votes : 13

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Rédacteur en chef du JDC, Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici