Bitcoin-first-1

Bitcoin : SegWit utilisé dans plus de 50% des paiements

Trading du CoinTrading du Coin

SegWit ne sera qu’un terme technique parmi tant d’autres pour certains. Pour d’autre, il renverra a une des plus grandes discordes de l’histoire de Bitcoin, qui a notamment eu pour effet collatéral de faire naitre Bitcoin Cash. Pour la première fois depuis son implémentation, plus de 50% des transactions utilisent SegWit et ce, depuis dimanche dernier.

SegWit : un sujet de discorde devenu une évidence

Le passage à SegWit (ou Segregated Witness) avait pour objectif d’augmenter le nombre de transactions au sein d’un même bloc du réseau Bitcoin, en diminuant la quantité de données nécessaires par transaction. Tout cela afin de réduire les frais de transactions et augmenter le nombre de transactions par seconde.

SegWit a été ajouté dans le code de Bitcoin le 1er août 2017, avec la Bitcoin Improvement Proposal (BIP) 91. Mais cette solution avait alors provoqué un véritable schisme dans la communauté crypto.

Refusant SegWit, Bitcoin Cash (BCH) fut créé ce même 1er août 2017, par le biais d’un hard fork, séparant sa blockchain de celle de Bitcoin. Cela a permis, du côté de BCH, de choisir une autre voie : une augmentation de la taille des blocs (à 8 Mo) comme solution pour augmenter le nombre de transactions par seconde.

SegWit dépasse les 50% de transactions sur le réseau BTC

Comme on peut le voir sur le site de statistiques transactionfee.info, le pourcentage de transactions SegWit sur le réseau Bitcoin a atteint les 50,05% précisément, ce 14 septembre. Depuis, le taux se maintient au-dessus des 50%.

Si toutes les transactions sur la blockchain BTC passaient par SegWit, le nombre de transactions par seconde verrait théoriquement sa capacité passée de 4 à 16 tx/s. Nous pouvons donc évaluer la capacité actuelle du réseau à 8 tx/s.

Aujourd’hui, SegWit est pleinement intégré à Bitcoin, apportant ses bénéfices sur la charge maximale de la blockchain et les frais de transactions. Mais n’oublions pas que SegWit va avoir un autre avantage de taille : ses modifications permettent la construction du Lightning Network. Cette dernière solution, qui évolue en parallèle de la blockchain BTC principale, devrait en effet offrir une montée en charge supérieure, qui permettra une adoption de Bitcoin encore plus large.

 

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar