Fusee

Bitcoin to the Moon : Blockstream lance la phase 2 du programme spatial

Trading du CoinTrading du Coin

Ceci n’est pas une analyse technique Connu pour ses travaux sur le Lightning Network de Bitcoin (BTC) ainsi que pour le réseau Liquid, Blockstream cherche également à propulser Bitcoin dans l’espace via un satellite. Le but est de faciliter les transactions en BTC partout dans le monde, même dans les zones dépourvues d’internet.

Bitcoin (BTC)

€ 3 176.781 BTC
Change
  • 1h
    -0.27%
  • 24h
    0.85%
  • 7j
    -2.21%
Rang
1
Market Cap
€ 55.58Md
Volume 24h
€ 2.94Md
Supply
17.50M / 21.00M

Un véritable programme spatial Bitcoin

Blockstream a annoncé ce lundi 17 décembre que ses satellites étaient entrés dans la phase 2 de son zonage de couverture, en ajoutant une très grande partie de la zone Asie-Pacifique au réseau satellite.

A défaut d’aller directement sur la Lune, c’est un véritable programme spatial que Blockstream met en place. Avec cette phase 2, son réseau est désormais composé de 4 satellites géostationnaires, en orbite à une altitude de 35 786 km de la Terre.

Blockstream satellite couverture
Zones couvertes par les satellites de Blockstream avant la phase 2 – Source : Blockstream.com
Blockstream satellite phase 2
Zones couvertes par les satellites de Blockstream après la phase 2 – Source : Blockstream.com

Désormais, ce sont tous les continents qui sont au moins en partie couvert par le réseau satellite.

« Quatre satellites sont actuellement actifs et couvrent l’Amérique du Nord et du Sud, l’Europe, l’Afrique et maintenant l’Asie-Pacifique. D’autres seront ajoutées à l’avenir pour compléter la couverture mondiale », Chris Cook, responsable du projet de réseau satellite de Blockstream

Accessibilité et résistance à la censure

Lancé en août 2017, le programme satellitaire de Blockstream a pour principaux avantages de rendre le réseau Bitcoin plus accessible à ceux qui ne disposent pas d’une connexion internet fiable, mais également de contourner sa possible censure sur l’internet terrestre, que des gouvernements hostiles pourraient mettre en place.

« L’objectif principal est de bénéficier à la communauté mondiale de Bitcoin, en améliorant la résilience du réseau, en augmentant la disponibilité globale et en inspirant une plus grande adoption du bitcoin. C’est une mission sans fin (…) il reste encore beaucoup à faire, à commencer par l’API lancée en janvier », Chris Cook, responsable de projet du réseau satellite de Blockstream

Cette phase 2 apporte également une application de messagerie fonctionnant avec le Lightning Network. Les utilisateurs pourront désormais diffuser des messages par l’intermédiaire des satellites de Blockstream.

Lire également cet interview d’Adam Back : Blockstream : Interview de l’équipe qui veut envoyer Bitcoin dans l’espace

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.