La banque des banques (BRI) est claire : Bitcoin et les cryptomonnaies sont « risqués »

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

La monnaie numérique unique ? Pour les banquiers et grands financiers, Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies semblent se résumer en un seul mot : « risques ». S’ils aiment leurs futures monnaies numériques de banque centrale (MNBC) respectives, ils détestent ces vilaines monnaies décentralisées, totalement hors de leur contrôle. La Banque des Règlements Internationaux (BRI) nous le prouve une fois de plus, en encensant les MNBC dans un rapport, pour mieux enfoncer le BTC et les cryptos dans un autre.

Les cryptomonnaies : un « risque risqué » à éviter selon la BRI

La Bank for International Settlements vient de rendre, ce mardi 11 juillet 2023, deux rapports à destination des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des pays du G20. Si le premier dit tout le bien que la « banque des banques » pense au sujet des MNBC, le deuxième rapportauquel nous allons nous intéresser icidescend en flammes les cryptomonnaies décentralisées.

Dès l’intitulé de ce document d’une vingtaine de pages, on voit le biais négatif de ces banquiers centraux : « L’écosystème crypto : éléments clés et risques ». PAF ! Avant même le corps du rapport, dès le titre, nous avons droit au mot fétiche des banquiers pour qualifier Bitcoin et ses semblables. D’après une recherche de mot-clé, « risque(s) » apparaît 99 fois dans ces quelques pages. Petit extrait choisi :

« Un excellent exemple concerne les stablecoins, qui s’appuient sur la crédibilité [des devises fiduciaires] et peuvent présenter des risques pour la souveraineté monétaire. (…) alors que la finance décentralisée (DeFi) reproduit principalement les services offerts par le système financier traditionnel, il ne finance aucune activité dans l’économie réelle, mais amplifie les risques connus. (…) Les cryptomonnaie et la DeFi présentent des risques substantiels pour les investisseurs (spécialement pour les particuliers). »

La BRI tire la sonnette d'alarme sur les risques des cryptos.
La BRI ne lésine pas sur le vocabulaire pour exprimer le « risque » des cryptomonnaies.

>> Si gagner 1 bitcoin vous semble encore trop risqué, ne cliquez surtout pas sur ce lien (lien commercial) <<

Les banquiers déclarent Bitcoin « inapte » comme monnaie

Le rapport passera ensuite son temps à ne prendre uniquement que les aspects négatifs attribués aux crypto-actifs, mais dont la plupart existent aussi dans la finance traditionnelle (et dans des proportions bien plus inquiétantes d’ailleurs !).

Ainsi, pour la Banque des Règlements Internationaux, les « défauts structurels inhérents » aux cryptomonnaies les rendent « inaptes à jouer un rôle constructif dans le système monétaire ». On sent d’ailleurs bien, dans cette conclusion du rapport, que cela embête beaucoup les banquiers que les innovations portées par la cryptosphère « empiètent » sur leur système financier classique, avec un succès croissant.

« (…) des millions d’utilisateurs particuliers ainsi que de plus en plus d’investisseurs institutionnels sont entrés dans l’écosystème des cryptomonnaies ces dernières années. (…) La cryptomonnaie n’a pas réussi jusqu’à présent à exploiter l’innovation au profit de la société. (…) Elle souffre de lacunes inhérentes liées à la stabilité et à l’efficacité, ainsi qu’à la responsabilité et à l’intégrité. (…) »

C’est bon, n’en jetez plus messieurs les banquiers. Nous avons bien compris que vous n’aimiez pas les innovations qui vous privent de votre privilège de battre monnaie, ne serait-ce qu’un tout petit peu. C’est d’ailleurs bien pour cela, qu’en plus de dénigrer systématiquement Bitcoin & Co, ces grands argentiers s’emploient à développer au plus vite leur précieuse monnaie numérique de banque centrale… Avant que la concurrence crypto ne devienne trop forte, malgré leurs cris d’orfraie sur cette perte imprévue de leur pouvoir sur l’argent.

Vous préférez le Bitcoin aux MNBC ? Inscrivez-vous vite sur Binance LA plateforme crypto de référence, pour tenter de remporter le jeu et ajouter 1 BTC à votre portfolio. Que décidez-vous ? (lien commercial)

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour