DeFi

Analyse : qui finance le développement de Bitcoin ?

Trading du CoinTrading du Coin

Qui finance le développement de Bitcoin ? Voilà une question intéressante. Souvent mis en avant pour sa décentralisation, le protocole Bitcoin nécessite tout de même des financements externes pour évoluer. BitMEX Research a mené l’enquête pour étudier les sources de financement de protocole roi.

Qui dit développement dit développeurs

Bitcoin est un protocole décentralisé, mais il dépend de l’ensemble des développeurs disposés à travailler sur son amélioration. Pendant de longues années, ce travail était principalement bénévole et réalisé par des membres influents de la communauté. Avec l’évolution et la diversification de l’écosystème, les développeurs de Bitcoin sont peu à peu passés du bénévolat au salariat.

Pour déterminer la provenance des financements du protocole Bitcoin, BitMEX a comparé le nombre d’employés des sociétés impliqués dans le développement direct de Bitcoin mais a également inclus les sociétés développant des solutions de seconde couche comme le Lightning Network.

Dans cette catégorie, les sociétés Blockstream et Lightning Labs arrivent en tête. Pour rappel, toutes deux travaillent sur des solutions de seconde couche visant à augmenter la scalabilité de Bitcoin. Ces solutions sont respectivement Liquid et Lightning Network.

Dans un second temps, BitMEX s’est penché sur le répertoire qui contient la base de code de Bitcoin Core afin d’identifier les principaux contributeurs du projet et leur source de financement.

Sur les 33 développeurs le plus actifs de Bitcoin Core, 11 sont indépendants et 7 sont payés par Chaincode. Cela fait de Chaincode la principale source de financement de Bitcoin Core.

Des données à prendre avec des pincettes

BitMEX conclut son rapport avec une série de mise en garde concernant ces données. Bien que celles-ci permettent de se faire une idée sur la provenance des financements, l’étude ne reflète pas les montants réellement dépensés par chaque entité.

Également, cette étude se focalise uniquement sur les développeurs employés à plein temps, or il y existe un nombre conséquent de développeurs impliqués sur le projet en temps partiel.

Cette étude a mis en lumière la variété et la diversité des financements du protocole Bitcoin et conclu que “l’écosystème est dans une situation raisonnablement solide en ce qui concerne le financement des développeurs”. La distribution de ces financements a elle aussi évolué comparativement à la période 2012-2014, où la fondation Bitcoin représentait la principale source. 

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici