Pas un bitcoin acheté en trois semaines : ce géant de l’investissement reste sur ses gardes

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Grayscale est un peu trop calme – Que se passe-t-il du côté des achats de Bitcoin (BTC) par les investisseurs institutionnels de Grayscale ? Alors que la société de fonds d’investissement crypto a battu des records d’achat aux deux premiers trimestres de 2020, c’est le calme plat depuis début juillet.

De l’orgie au régime sec en quelques semaines ?

Le calme avant la tempête ? En tout cas, c’est un changement radical qui s’opère ces dernières semaines chez Grayscale, fournisseur de produits d’investissement en cryptomonnaies.

Comme nous l’expliquions il y a peu, Grayscale était pourtant dans une frénésie acheteuse de bitcoins pour combler l’appétit de ces investisseurs institutionnels. Après le halving de Bitcoin en mai dernier, les quantités achetées représentaient même 155 % de la production de BTC des mineurs.

Cependant, depuis plus de 3 semaines, la source d’achat s’est soudainement tarie. Comme le fait remarquer très justement Cointelegraph, Grayscale n’a plus déposé de formulaire 8-K auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) depuis le 25 juin 2020.

Pourtant, ces formulaires déclarent l’acquisition de nouveaux bitcoins pour le fonds Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) de la société d’investissement. Grayscale avait alors déclaré ce jour-là l’achat de 20 000 BTC à la SEC, soit environ 185 millions de dollars au cours actuel.

Pourquoi une accalmie si soudaine ?

Bien qu’elle puisse surprendre au premier abord, cette pause dans les achats de bitcoins peut avoir plusieurs explications logiques.

La première est tout simplement l’arrivée de la saison estivale. Les mois de juillet et août constituent une période où les affaires et les investissements sont moins intenses à cause des vacances.

Le fonds GBTC a lui-même été temporairement fermé aux souscriptions d’après un porte-parole de Grayscale, cité par Cointelegraph.

« Il y a eu une période de calme administratif pour les placements privés du Grayscale Bitcoin Trust. Le Trust est désormais rouvert à la souscription depuis le vendredi 10 juillet (…). »

Une raison supplémentaire peut être une sorte de « répercussion » du calme sur le cours de Bitcoin chez les investisseurs.

Durant les cinq premiers mois de 2020, Bitcoin a joué aux montagnes russes dans sa cotation contre le dollar américain :

  • Une belle montée de 7 000 $ par BTC début janvier à plus de 10 000 $ début mars, juste avant d’atteindre un pic de crainte lié à la crise sanitaire du Coronavirus ;
  • Une chute dantesque des cours, en dessous des 5 000 $, le jour du fameux jeudi noir du 12 mars 2020 ;
  • Une remontada de folie depuis ce krach, qui a ramené Bitcoin jusqu’à la barrière (pour l’instant infranchissable) des 10 000 $ début mai.

Depuis, rien. Un range sans fin entre 9 000 et 10 000 $. De quoi faire bâiller d’ennui tout investisseur, qu’il soit institutionnel ou non.

La panne sèche des investissements dans les fonds cryptos de Grayscale va-t-elle continuer longtemps ? Peut-être encore quelques semaines, le temps d’arriver à fin août et à une rentrée qui s’annonce explosive. Mais une explosion prématurée et imprévue pourrait tout aussi bien avoir lieu d’ici là.

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER