À quelle sauce votre épargne sera-t-elle mangée ? Pour se protéger, Bitcoin attire plus que l’or, selon la Deutsche Bank

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le roi des cryptos supérieur au roi des métaux ?Bitcoin (BTC) serait-il en train d’être de plus en plus perçu comme une meilleure valeur refuge que l’or lui-même ? C’est en tout cas ce que semble penser un directeur général de la Deutsche Bank.

Bitcoin, un actif « crédible » préféré au métal doré ?

Selon le site ZeroHedge qui rapporte les propos de Jim Reid, dirigeant de la branche britannique de la Deutsche Bank, le Bitcoin serait en passe de supplanter l’or dans le cœur de certains investisseurs.

Dans une analyse des marchés mondiaux, une semaine après l’annonce d’un possible vaccin contre la Covid-19, Jim Reid constate en effet une importante décorrélation entre les mouvements de prix des métaux précieux et ceux de Bitcoin :

« L’une des bizarreries [sur les marchés] a été la divergence spectaculaire entre l’or (-3,6 %) et l’argent (-4,4 %) d’une part, et le bitcoin (+13,4 %) d’autre part. Le bitcoin a encore augmenté de 3 % du jour au lendemain et semble créer sa propre dynamique. Il a augmenté de plus de 70 % au cours des six dernières semaines, car de plus en plus d’investisseurs commencent à le considérer comme un actif crédible dans lequel investir ».

Le roi des cryptos et le débat de l’inflation

En observant cette dissonance parmi ces actifs considérés comme des réserves de valeurs, Jim Reid va même jusqu’à dire que :

« Il semble y avoir une demande croissante pour l’utilisation de Bitcoin, là où l’or était précédemment utilisé, pour se couvrir des risques liés au dollar, comme l’inflation et d’autres choses. »

Effectivement, un nombre toujours croissant de milliardaires considére le roi des cryptos comme une alternative à l’or en tant que valeur refuge : Bill Miller, Stanley Druckenmiller, Ricardo Salinas Pliego,… Et la liste est non exhaustive !

Même si leur degré de préférence dans l’or ou dans Bitcoin peut légèrement différer, ils sont par contre tous unanimes dans leurs craintes concernant une hyperinflation du dollar américain.

Étant donné que de nombreux politiques appellent à toujours plus d’interventionnisme économique, et donc d’impression monétaire, cette tendance à la méfiance (pour ne pas dire la défiance) vis-à-vis des monnaies fiduciaires n’est pas prête de s’inverser. Si l’or en tant que valeur refuge éprouvée en bénéficiera certainement, il semblerait que le petit nouveau – Bitcoin – soit désormais perçu comme une protection encore plus prometteuse.

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER