Comprendre la révolution du Move 2 Earn – Va y avoir du sport (et des gains) !

Un corps sain et un portefeuille plein – Rémunéré pour adopter un mode de vie plus sain. C’est la promesse d’une nouvelle gamme d’applications qui allient cryptomonnaies, lifestyle et gamification. Ressortez les baskets du placard, équipez vos plus beaux NFT, les moves-to-earn pourraient bien révolutionner votre jauge de motivation. Et votre portefeuille.

Inspiré du play-to-earn, le move-to-earn se lance dans la course

La réunion des cryptomonnaies et de la gamification a donné naissance au concept de play-to-earn. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’agit de l’un des domaines dont on a le plus entendu parler au cours de l’année 2021. Et le début de l’année 2022 semble confirmer cette tendance. Pour rappel, il s’agit pour les utilisateurs de recevoir une rétribution en cryptomonnaies en échange de leurs actions dans un jeu. Le porte-étendard de la catégorie, Axie Infinity à inspiré des dizaines de projets autour du concept.

Directement inspirée de ce concept, une nouvelle vague d’applications est en train de voir le jour. Celles-ci conservent le concept de gamification propre aux play-to-earn, mais visent à vous récompenser lorsque vous accomplissez des actions bénéfiques dans le monde réel. Enfilez votre plus belle tenue et sortez du placard votre paire de basket, nous partons ensemble découvrir le fonctionnement de ces applications qui veulent vous faire bouger.

Le concept des move-to-earn s’inspire donc de celui des play-to-earn. Mais cette fois, nul besoin de jouer à un jeu vidéo pour générer des cryptomonnaies: vous êtes ici rémunérés pour vous déplacer dans la vraie vie. À l’heure où j’écris ces lignes, un jogging ou une marche de 20 minutes peut par exemple vous rapporter l’équivalent d’une cinquantaine de dollars. Evidemment, comme vous gagnez des cryptomonnaies, votre revenu est directement lié à la valeur du token de l’application.

Ce nouveau concept, à l’intersection des cryptomonnaies et du lifestyle ambitionne donc de sonner le glas de votre perte de motivation. Oubliez les excuses, votre marche quotidienne deviendra le moment de la journée que vous attendez le plus. Après tout, quoi de mieux que d’être payé à conserver votre corps d’Apollon ?

>> Après l’effort move-to-earn, venez trouver le réconfort sur KuCoin Earn (lien affilié). <<

Les différents composants des move-to-earn

Un mobile, une paire de basket et c'est parti!
Les move-to-earn utilisent un terminal et une application mobile pour enregistrer les données de vos footings.

Le secteur est tout nouveau, il faudra donc suivre le développement de celui-ci de près. Mais bien qu’il soit impossible de présager du futur, les move-to-earn actuels possèdent des éléments communs :

  • Un appareil mobile qui utilisera votre signal GPS lors de vos séances. S’accompagne souvent d’une application mobile.
  • Des NFT. Ceux-ci qui seront vos générateurs de gains.
  • Un token utilitaire dans l’application.
  • Un (autre) token de gouvernance.

Si cet ensemble d’éléments peut sembler complexe à première vue, l’objectif de ces applications est d’amener des personnes étrangères aux cryptomonnaies à elles. Tout est donc fait pour simplifier et rendre ludique leur utilisation. Tour d’horizon des différents éléments qui composent ces écosystèmes.

L’appareil et l’application

Qui dit move-to earn dit forcément besoin d’un appareil qui trackera vos déplacements. Actuellement ceux-ci peuvent être :

  • Un téléphone portable. C’est par exemple le cas de StepN, un move-to-earn lancé en janvier déjà fonctionnel, ou encore de Genopets (encore en développement après une levée de fond réussie en novembre 2021).
  • D’autres applications pourraient décider d’utiliser une montre connectée à l’avenir.

Un des points importants à prendre en compte avant de vous lancer est la qualité de votre signal GPS. En effet, si celui-ci est mauvais, vos gains risquent de s’en trouver impactés. Selon la couverture réseau de votre trajet de footing favori, les move-to-earn vous serons donc plus ou moins accessibles.

Les NFT

Dans StepN, vous possédez des NFT "Sneakers" qui vous permettent d'engranger des cryptos lors de vos footings.
Dans StepN, vous possédez des NFT « Sneakers » qui vous permettent d’engranger des cryptos lors de vos footings.

Le deuxième élément commun à ces applications est la présence de NFT dans celles-ci, à l’instar des play-to-earn. Ils prendront différentes formes suivant l’univers choisi par les développeurs (basket, robot, animal…). Dotés de statistiques propres (efficacité, chance, confort, etc…), les gains générés lors de vos déplacements seront directement impactés par les NFT que vous posséderez (et utiliserez).

Selon les applications, détenir plusieurs NFT peut également vous permettre de générer des tokens pendant une durée plus longue. À titre d’exemple, dans StepN vous gagnerez des cryptomonnaies pendant 10 minutes toutes les 24 heures si vous avez un NFT « Sneaker ». En revanche, cette durée passe à 40 minutes si vous avez 9 paires.

Dans Genopets, le NFT initial est gratuit. En revanche, le vrai mécanisme de gain s’activera quand vous posséderez un NFT « Habitat ». De la même manière que dans StepN, si vous avez trois habitats, vous débloquerez la possibilité de créer des objets de grandes qualités qui amélioreront vos Genopets (et donc vos gains).

Vous l’aurez compris, il y a donc bel et bien un investissement initial à réaliser avant de pouvoir gagner des cryptomonnaies lors de vos séances de running. L’acquisition de votre premier NFT est finalement l’équivalent de l’achat de votre tenue de sport, préalable à votre entrée dans cet univers. Votre achat initial se fera soit directement dans la marketplace de l’application, soit sur un site tiers de type OpenSea, MagicEden, etc…

Conscientes du frein que peut représenter l’investissement initial nécessaire pour profiter du système, certaines applications prévoient la possibilité de louer les NFT dans un futur plus ou moins proche, en échange d’une partie de sa rémunération pour le possesseur du NFT. Un tel mécanisme permettra aux nouveaux entrants de générer leurs premiers tokens sans avoir à débourser un centime. Cependant (à ma connaissance), aucun système de location n’est fonctionnel pour le moment.

>> Si vous n’avez pas de NFT à louer, gagnez des intérêts en prêtant vos cryptos sur Kucoin (lien affilié). <<

Le token utilitaire

Deux tokens se côtoient dans StepN: le token utilitaire GST et le token de gouvernance GMT
Deux tokens se côtoient dans StepN: le token utilitaire GST et le token de gouvernance GMT

Deux tokens se côtoient dans les move-to-earn. Le premier est le jeton utilitaire, celui qui permettra d’interagir avec la partie gamifiée de l’application.

La création de ce token se fait par vos déplacements. Un jogging ou une marche vous rapportera donc une certain quantité de tokens utilitaires. Son utilité se trouve « en jeu », permettant par exemple :

  • Dé générer des nouveaux NFT (« mint »). Vous pourrez ensuite les revendre ou les garder.
  • De réparer vos NFT, vous évitant une dégradation de vos gains.
  • De faire monter de niveaux vos NFT, améliorant leurs statistiques et donc d’augmenter vos gains.
  • Et probablement beaucoup d’autres mécanismes à venir : débloquer des mécanismes spéciaux, acheter des gemmes, accéder à des quêtes, etc…

Vous l’aurez sûrement compris, les possibilités sont immenses. L’une des caractéristiques importantes du token utilitaire est que sa génération est potentiellement infini. Il n’en existe (actuellement) pas de quantité maximale.

Évidemment, le token utilitaire étant une cryptomonnaie, libre à vous de choisir ce que vous en ferez. Il peut s’échanger contre d’autres cryptomonnaies (puis contre des euros/dollars) sur les plateformes d’échange, ou bien être réinvesti dans le jeu.

Le token de gouvernance

En parallèle du jeton utilitaire, existe un token de gouvernance de l’application. Ses caractéristiques et son utilité sont bien différentes, à commencer par son caractère limité : comme Bitcoin, ce nombre est fini et défini à l’avance.

L’utilité de ce jeton s’oriente vers la participation à la gouvernance de l’application ou des actions très importantes dans le jeu, par exemple :

  • Le droit de vote sur le futur de l’application.
  • L’évolution au niveau ultime de votre NFT.
  • La réinitialisation des caractéristiques de votre NFT.
  • Le staking en échange de récompense.

Sa génération est plus complexe que celle du jeton utilitaire, et nécessite le plus souvent d’avoir passé du temps à courir (ou marcher) pour améliorer ses NFT. À titre d’exemple, le jeton de gouvernance de StepN n’est générable que lorsque votre NFT a atteint le dernier niveau existant.

Le modèle économique

Le modèle économique des move-to-earn est-il pérenne?
Les move-to-earn s’inspirent du modèle d’Axie Infinity dans leurs mécanismes de création de valeur.

Après avoir bien compris le fonctionnement de ces applications pour la partie utilisateur, il convient de s’intéresser à leurs modèles économiques. Notamment à la création de valeur, à la fois pour l’équipe de développement et pour les utilisateurs, ainsi qu’aux mécanismes qui soutiennent la valeur des tokens natifs.

Rémunération de l’équipe en charge de l’application.

Afin de s’assurer que l’équipe responsable de l’application soit toujours motivée à la développer, il convient de s’intéresser aux mécanismes qui la rémunèrent. Dans les modèles existants, cette rémunération provient :

  • De la vente initiale des NFT.
  • De la vente initiale des tokens de gouvernance.
  • Des frais de transactions qui s’appliquent à chaque vente de NFT de particulier à particulier.

C’est finalement ce dernier point qui est particulièrement important. En effet, si l’application est utilisée, les échanges de NFT se multiplient, participant à rémunérer les développeurs.

L’équipe a donc bien une motivation financière à faire durer le move-to-earn dans le temps et à accroitre son nombre d’utilisateurs au delà de la phase de lancement.

Une fois détaillé le fonctionnement de l’application en elle-même, intéressons nous maintenant aux modèles économiques qui soutiennent ces écosystèmes.

Deux aspects sont importants à prendre en compte : la création de valeur pour l’équipe en charge de l’application, et le modèle qui soutient la valeur des tokens propre à chaque application.

La génération et la destructions des tokens de l’application

Exemple d'évolution de GenoPets.
Dans GenoPets, vous destruisez des jetons pour faire évoluer vos Pets.

Deux mécanismes se côtoient dans ces applications concernant les token: le minting et le burning.

Le minting regroupe l’ensemble des mécanismes permettant de créer des tokens. Dans le cas des move-to-earn, ce sont donc les sessions de marche ou de course qui amènent à cette génération.

Le burning regroupe lui l’ensemble des actions détruisant des tokens. On peut citer de façon non-exhaustive :

  • La création de NFT à travers un système parents/enfant.
  • L’amélioration des NFT à travers un système de niveau.
  • Le déblocage d’emplacements spéciaux pour rendre vos NFT uniques.
  • La personnalisation visuelle des NFT.
  • La participation au système de gouvernance.
  • Et probablement bien d’autres à venir

Vous l’aurez compris, les développeurs cherchent un savant équilibre entre le ratio création / destruction de tokens, permettant à ces derniers de conserver de la valeur.

Avant d’investir dans un move-to-earn, renseignez-vous bien sur son économie et sur le caractère inflationniste ou déflationniste de celle-ci.

Mécanismes de limitation des gains dans les move-to-earn

Il est important de noter qu’à l’instar des play-to-earn, il existe un certain nombre de mécanismes de limitation de génération dont vous devez avoir connaissance. Ceux-ci participent activement à soutenir la valeur des tokens en en limitant la création :

  • La durée pendant laquelle vous pouvez marcher en échange de tokens dépend de votre nombre de NFT ou du niveau de ceux-ci. Vous ne pourrez pas générez des tokens en marchant toute la journée sur les applications existantes.
  • Plus vos NFT sont performants, plus vous gagnez de tokens.
  • A la fin de votre activité, vous avez une période plus ou moins longue pendant laquelle vous ne pourrez plus générez de tokens. Par exemple, sur StepN il vous faudra attendre 24h pour récupérer toute votre énergie après un footing.

D’où vient la création de valeur soutenant la valeur des tokens ?

Les moves-to-earn n’en sont qu’à leurs balbutiements (seul StepN est fonctionnel actuellement à ma connaissance), c’est un fait. De nombreuses utilisations possibles de leurs tokens ne sont donc pas encore dévoilées, pour autant, on peut s’intéresser aux mécanismes existants. Tout en gardant à l’esprit qu’il s’agit pour l’instant d’attirer des utilisateurs afin de prouver que le concept peut exister à long terme.

S’il en existe un, le premier aspect soutenant la valeur des tokens est l’envie des joueurs de participer au jeu associé. À la manière de jeux vidéo classiques, dans Genopets vous pouvez faire combattre vos NFT dans un mode joueur contre joueur. Si le jeu est intéressant, certains coureurs (voir des non-sportifs) seront désireux d’acheter vos tokens afin d’évoluer plus vite, de participer à des tournois, etc… Pour ces applications, on pourrait donc parler de move-to-earn voir de move-to-play. C’est cette finalité qui donne de la valeur aux tokens.

D’autres applications ne possèdent pas de jeu parallèle au mécanisme de course. Elles misent plutôt sur la difficile génération du token de gouvernance de l’application. Celui-ci sera ensuite ouvert à un système de staking, qui rémunéra passivement ceux qui en possèdent. Dans ce cas, c’est l’intérêt des tokens de gouvernance qui donnent de la valeur aux tokens utilitaires.

Le phénomène étant tout à fait récent, il va falloir s’armer de patience avant de voir ce que nous réserve l’avenir. Partenariat avec des évènements sportifs ? Avec des équipementiers, qui offriraient une réduction sur l’achat de baskets en magasin si vous utilisez la cryptomonnaie de l’application ? Les possibilités semblent infinies. Quoi qu’il en soit, la création de valeur ultime ne serait-elle pas de vous inciter financièrement à adopter un mode de vie plus sain ?

Vous avez choisi quelle application vous allez utiliser, vous l’avez téléchargée et vous avez acheté votre premier NFT ? Parfait, vous pouvez enfiler votre paire de baskets (virtuelle et réelle) et vous déplacer pour commencer à générer un revenu. Bien qu’à ses débuts, la tendance move-to-earn pourrait être un phénomène marquant de cette année 2022. Au point de venir détrôner les play-to-earn ?

N’attendez pas le jour de l’an pour prendre de bonnes résolutions. Enfilez votre nouveau jogging et inscrivez-vous dès maintenant sur KuCoin afin de profiter de revenus entièrement passifs ! Vous pourrez courir après avoir lancé votre staking sur KuCoin Earn (lien affilié).

Easylife

Panda roux consultant en infrastructures des systèmes d’information le jour. La nuit, je me promène de Play-to-Earn en protocole DeFi. J’aime descendre de mon arbre pour creuser à la recherche de projets prometteurs. Passionné qui aime échanger et partager.

Recevez un condensé d'information chaque jour