CoinMarketCap

Smith + Crown : état des lieux du bear market des cryptos au second trimestre 2018

Trading du CoinTrading du Coin

« Smith + Crown », une des principales organisations mondiales de recherche sur les blockchains, étudie cette technologie depuis 2013. Elle a récemment publié un bilan détaillé du marché des cryptos, baissier depuis le début de l’année 2018 (« bear market »), portant plus spécifiquement sur le second trimestre.

Les ventes de tokens en baisse : cela est dû à la maturité du marché

Selon le rapport de Smith + Crown, 202 projets de cryptoactifs ont généré 4,8 milliards de dollars par des ventes de tokens au second trimestre 2018. En baisse par rapport au premier trimestre de l’année, où 6,7 milliards de dollars avaient été levés.

Mais dans ces résultats du second trimestre, certains projets se sont taillés la part du lion, on parle évidemment ici des trois derniers mois de collecte de la longue ICO (d’un an) du projet EOS :

« Un petit nombre de projets ont absorbé des parties considérables des fonds collectés. Au deuxième trimestre, cela s’est manifesté plus clairement avec EOS, qui a collecté 1,9 milliard de dollars au cours des trois derniers mois de sa vente de token (…) EOS a récolté près de 4,2 milliards de dollars au total ».

Graphique des montants levés par les ventes de tokens, par Smith + Crown :

Concernant cette baisse notable dans les sommes levées pat les Initial Coin Offering, le cabinet d’étude note toutefois que l’on a :

« (…) un marché en pleine maturité et de plus en plus exigeant avec des opportunités de financement continues pour des projets généralement bien développés ».

Rude concurrence pour les projets de plateformes de smart contracts

Le deuxième trimestre 2018 a également été marqué par le développement marqué des cryptoactifs du secteur des plateformes de smart contracts (contrats intelligents), tel Ethereum (ETH), en travaillant sur le principal problème de ce réseau, à savoir la « scalabilité » (capacité de mise à l’échelle), relative au nombre de transactions par seconde que peut traiter le réseau.

Outre EOS, que Smith + Crown mentionne à nouveau, la publication parle également des projets Tezos, Dfinity et Aeternity, ainsi que de ICON et Zilliqa pour les plateformes de smart contracts.

Graphique des montants levés par secteurs, par Smith + Crown :

Une volonté de légitimité auprès de la SEC aux États-Unis

Smith + Crown note également une tendance sur le marché de la vente de tokens qui s’accélère : l’augmentation du nombre de celles qui souhaitent être enregistrées auprès de la SEC (Security Exchange Commision).

Il y aurait ainsi 18 projets de cryptoactifs qui seraient passés par une approbation au deuxième trimestre, recherchant une sorte « d’adoubement » par l’organisme de régulation.

La conclusion de l’étude de Smith + Crown résume assez bien les choses :

« Bien que l’examen initial de la tendance (…) au deuxième trimestre donne à penser que le marché est difficile, un examen plus approfondi révèle un certain nombre de tendances indiquant un marché en pleine maturité avec une gamme de projets et d’itérations sur les structures en place »

Les projets moins nombreux, et les fonds levés en baisse, semblent effectivement indiquer la fin du « far-west » des cryptos, et un début de cadrage et de professionnalisation, même s’il faut aussi prendre en compte la maturité des investisseurs dans le secteur, ceux qui restent encore misant sur les réelles innovations apportées par les projets, plutôt que sur le « comment devenir riche rapidement avec une bulle en achetant n’importe quoi » de fin 2017 (la cupidité pour de l’argent facile et rapide étant rarement bonne conseillère).

Source : SmithAndCrown || Images from Shutterstock

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar