Mitsubishi UFJ : le géant financier japonais prépare sa crypto et sa plateforme d’échange

Trading du CoinTrading du Coin

Alors que certaines banques du monde montrent les crocs au bitcoin et consorts, le géant japonais Mitsubishi UFJ au contraire « embrasse » l’univers crypto à sa manière.

Le leader financier du Japon s’attaque à la cryptomonnaie

Au Japon, les cryptomonnaies sont de plus en plus appréciées, voire adorées, à l’image de ce groupe pop local qui chante en l’honneur des monnaies numériques. Quant aux grandes entreprises du pays, elles commencent également petit à petit à adopter cette technologie révolutionnaire, et c’est justement le cas de Mitsubishi UFJ Financial Group, le plus grand groupe financier du Japon, qui envisage de créer sa propre cryptomonnaie.

Selon les informations provenant de Japon, la quatrième plus grande banque du monde aurait même déjà informé l’Agence des services financiers (JFSA) de leur projet crypto. En plus de sa monnaie numérique, la société japonaise envisage également de lancer un exchange à son nom, afin de pouvoir contrôler les échanges réalisés autour de la crypto MUFG.

Pourquoi une monnaie MUFG et un exchange ?

La banque basée à Chiyoda (Tokyo) lancera ainsi sa plateforme d’échange dans le but de gérer les fluctuations du prix de sa cryptomonnaie, permettant ainsi des achats et des règlements dans des conditions stables. En d’autres termes, Mitsubishi UFJ cherche à maintenir la valeur de sa crypto autour de JP¥ 1, mais cela ne sera toutefois pas fixé à l’avance à cause des réglementations en vigueur au Japon sur les fonds privés.

Quoi qu’il en soit, les possibilités d’utilisation de la cryptomonnaie seront variées à l’image du Tether qui lui, tokénise le dollar. Elle pourra par exemple servir de crypto-JP¥ pour les exchanges japonais. Une différence reste de taille comparé au Tether puisque la banque se portera garant des pertes liées aux erreurs, voire aux vols de monnaies numériques (qui font rage actuellement).

Cependant, ce qui peut nuire au lancement de l’exchange crypto MUFG réside au niveau de l’obligation d’inscription auprès de la JFSA. En effet, plus l’industrie Fintech continue à se développer, plus les mesures législatives se multiplient ,notamment au Japon. D’où la possible difficulté quant à la mise en place de la plateforme d’échange.

Les réactions de la twittosphère

Cette nouvelle a été fortement commentée sur les réseaux sociaux. Un utilisateur portant le nom de Joseph Young a par exemple tweeté :

« La plus grande banque du Japon, MUFG, * planifie * le lancement d’un échange #cryptocurrency. Même la plus grande banque du pays ne peut plus ignorer la demande exponentielle de bitcoin et le marché de la cryptomonnaie. »

Mais comme toujours, quelques sceptiques n’ont pas hésité à adresser des critiques à la future cryptomonnaie, comme btc883n qui tweete :

« Ce n’est pas lié à $ OMG. Nous les Japonais ne le prenons pas au sérieux. Je pense que MUFG Coin va échouer. Personne ne l’utilisera. »

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : Bitcoinist ; News.bitcoin
Image : Casimiro PT/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.