Litecoin-LTC-rain-pluie-coin-token-1

Litecoin (LTC) : baisse de 60% du hashrate depuis le halving

Trading du CoinTrading du Coin

Pour le x2 post halving, il va falloir repasser – Survenu ce 5 août 2019, le halving de Litecoin (LTC) a vu sa récompense par bloc miné passer de 25 LTC à 12,5 LTC. Depuis, la baisse de motivation chez les mineurs de Litecoin est très marquée, avec un hashrate lui aussi divisé par deux.

Le hashrate LTC en chute libre

Rappelons que le hashrate est la puissance de calcul des appareils de minage des monnaies en Proof-of-Work (PoW) comme Bitcoin (BTC) ou Litecoin. Le halving est une procédure inscrite dans le code source d’une cryptomonnaie en PoW, qui consiste à diviser par deux la récompense par bloc. Sur Bitcoin, cela arrive tous les 4 ans par exemple.

Alors que le hashrate de Litecoin avait littéralement explosé vers des all time high dans les mois qui ont précédé le halving, le constat quelques mois après est clairement à la décroissance.

Hashrate quotidien de Litecoin (en TH/s) depuis début 2019 – Source : BitInfoCharts

Comme on peut le voir dans le graphique ci-dessus, la puissance de calcul pour le minage de Litecoin est passée d’un plus haut à près de 524 TH/s (téra-hash par seconde) le 14 juillet 2019, à moins de 200 TH/s ces derniers jours – précisément 190,8 TH/s le 29 octobre – soit plus de 63% de baisse.

Attaque des 51% ? Litecoin est loin d’être le plus concerné

Certains cryptomédias, peut-être trop Bitcoin maximaliste ou sensationnaliste, parlent de risques accrus d’attaque des 51% pour le réseau Litecoin, avec cette baisse du hashrate.

Rappelons brièvement que l’attaque des 51% consiste à prendre le contrôle d’au moins 51% de la puissance de calcul d’une crypto en PoW, afin d’effectuer des manipulations malveillantes dans la validation des blocs. Le risque principal est que l’attaquant effectue des doubles dépenses, ce qui lui permettrait de dépenser plusieurs fois la même quantité de LTC.

Pour donner un ordre de comparaison, même après cette forte baisse : le hashrate actuel de Litecoin reste plus de 20 fois supérieur à celui d’Ethereum Classic (9 TH/s) qui avait subi une attaque des 51% en janvier 2019.

De plus, contrairement à l’algorithme Ethash commun à Ethereum (ETH) et Ethereum Classic (ETC) – ce qui facilite d’autant une attaque sur le plus petit réseau d’ETC -, l’algorithme Scrypt est spécifique à Litecoin, obligeant d’éventuels attaquants à posséder des ASIC spécialisés pour LTC. La puissance de calcul qui pourrait être loué sur Nicehash pour mener une attaque des 51% sur Litecoin est également loin d’être suffisante.

Même si la baisse de hashrate sur Litecoin est significative, il n’y pas lieu de céder à la panique ou au sensationnalisme : attaquer le réseau Litecoin coûterait toujours une petite fortune. Si l’on va par-là, même Bitcoin a frôlé un jour les 50% de hashrate contrôlé par un seul pool de minage (Ghash.io en 2014). Et l’appétit des mineurs pour Litecoin pourrait revenir très vite si son grand frère Bitcoin part en nouveau bull run, l’emmenant avec lui.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar