John McAfee

John McAfee accusé de plagiat par l’équipe de PIVX

Trading du CoinTrading du Coin

Le candidat à la présidence des États Unis, John McAfee, a récemment annoncé le lancement d’une cryptomonnaie anonyme : Ghost. Quelques jours après la publication du whitepaper, les ennuis commencent pour le projet Ghost, dont l’équipe est accusée de plagiat.

La crypto Ghost

Au courant du mois d’avril 2020, John McAfee revenait faire des vagues dans la cryptosphère avec l’annonce du lancement d’une cryptomonnaie qui préserve l’anonymat de ses utilisateurs.

Dénommée Ghost, cette cryptomonnaie hybride utilisera un mélange de Proof of Stake associé à un système de masternodes pour la validation des transactions.

Ainsi, pour générer de nouvelles pièces, les utilisateurs auront deux possibilités:

  • Le staking de leurs tokens sur leurs wallets ;
  • La mise en place un masternode.

Un point dérangeant subsiste : 25% de la total supply (la quantité totale des tokens en circulation) sera distribué par airdrop aux détenteurs de tokens Switch (ESH). Une idée surprenante au regard du volume quasiment nul du token. Probablement encore un arrangement dont McAfee a le secret, surtout lorsque l’on sait que le token ESH n’est listé que sur 3 plateformes d’échanges, dont le “McAfeeDEX“.

Un whitepaper copié collé ?

Samedi 16 mai, John McAfee a publié sur Twitter une annonce concernant la publication du whitepaper du projet Ghost.

John McAfee GHOST annonce
Tweet d’annonce de John McAfee – Source : Twitter.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que le vent tourne. Au lendemain de la publication du whitepaper, l’équipe de la cryptomonnaie anonyme PIVX annonce avoir découvert un grand nombre de similitudes entre son whitepaper de 2018 et celui de Ghost.

PIVX plagiat annonce
Tweet de PIVX accuse McAfee de plagiat – Source : Twitter.

D’après leur publication, 20 des 28 pages du whitepaper du token Ghost contiennent du contenu plagié sur le whitepaper de PIVX datant de 2018.

Bien que cette pratique ait déjà été observée pour d’autres projets (coucou Tron) cela faisait longtemps qu’une affaire de plagiat n’avait pas ébranlé la cryptosphère.

Reste à présent à attendre la publication du code du projet Ghost pour savoir si celui-ci est un simple fork de PIVX, ou si seul son whitepaper a été plagié.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici