Un ETP Tezos permettant le staking sur la bourse suisse SIX

Trading du CoinTrading du Coin

Le SIX Swiss Exchange – plus grande des bourses suisses – n’en finit plus d’attirer les listings en lien avec la cryptosphère. Le haut lieu financier suisse voit ainsi débarquer un nouvel ETP, basé sur Tezos (XTZ). A la différence des autres produits dérivés déjà listés répliquant les variations de prix de diverses cryptomonnaies, cet ETP Tezos présentera une particularité : il permettra à ses détenteurs d’obtenir des récompenses de staking. Voyons cela ensemble.

Revenu passif

L’ETP nouvellement créé sera listé sous le symbole AXTZ. Ce produit financier est émis par l’entreprise de fintech Amun AG, en partenariat avec la fondation Tezos.

Ainsi, en plus de répliquer les variations du cours de l’XTZ, cet ETF permettra également de profiter des revenus passifs générés par le staking des XTZ. En effet, AXTZ est un ETF physique, ce qui veut dire que les actifs sous-jacents sont détenus par la société émettrice.

Pour rappel, Tezos obéit à un mécanisme de consensus dit de Liquid Proof of Stake (LPOS), une variante du Delegated Proof-of-Stake (dPOS) utilisé – par exemple – par EOS. Dans ce consensus, les utilisateurs mettent sous séquestre leurs tokens auprès de validateurs, lesquels peuvent ensuite participer à la validation des blocs et aux votes relatifs aux évolutions protocolaires du réseau. Ce sont finalement ces validateurs – appelés boulangers, pour bakers – qui sont rétribués pour cette tâche à l’aide des nouveaux XTZ émis par le réseau : c’est ce que l’on appelle le staking de façon générale, ou le baking dans le cas précis de Tezos.

Ainsi, l’entreprise Amun AG va générer des récompenses de staking grâce aux coins détenus et les redistribuer proportionnellement aux investisseurs de son ETP Tezos. Notons tout de même que la société prélèvera des frais de gestion sur les montants concernés.

Coinbase

Les actifs sous-jacents seront intégralement stockés et sécurisés par la plateforme de garde institutionnelle de Coinbase, dans des cold wallets.

Des ETP, faute de mieux ?

La place d’échange SIX n’en est pas à son coup d’essai. La plateforme propose d’ores et déjà des ETPs Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Bitcoin Cash (BCH) ou encore Binance Coin (BNB) ainsi qu’un ETP composés d’un panier de 5 cryptos.

Les rejets successifs par la SEC des demandes d’ETFs diverses et variées qui lui ont été soumises refroidissent certains investisseurs institutionnels ou qualifiés. Certains sociétés émettrices – comme Amun AG – choisissent donc la solution de facilité, avec des produits financiers permettant une simple exposition au marché et prenant la forme d’ETPs.

Rappelons que selon le président de la SEC, Jay Clayton, les ETFs Bitcoin devraient bien finir par voir le jour aux États Unis… Cependant, des incertitudes demeurent concernant le gardiennage des fonds ou et la manipulation soupçonnée du marché dérégulé des cryptomonnaies à l’heure actuelle.

A défaut de la grande porte que serait l’approbation d’un ETF par les autorités américaines, les ETPs cryptos continuent de se multiplier. L’intérêt global pour les ETPs s’explique sur les marchés classiques, mais il reste à voir si cet enthousiasme se généralisera aussi aux dérivés cryptomonétaires nouvelle génération.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar