Craig Wright Justice

Consultation de la CFTC : Craig Wright répond “Ethereum est une pauvre copie de Bitcoin”

Trading du CoinTrading du Coin

Début décembre, une consultation publique au sujet d’Ethereum (ETH) avait été lancée par la CFTC (Commodity Futures Trading Commission). Un des acteurs les plus controversés de la cryptosphère, Craig Wright (alias “Fake Satoshi” pour certains), a apporté sa contribution personnelle à cette consultation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est très critique !

Craig-Wright-Satoshi

La contribution de Craig Wright – scientifique en chef de nChain et fervent supporter du Bitcoin Satoshi Vision (BSV) – est visible ici, sur le site de la CFTC.

Nous passerons rapidement sur sa présentation personnelle, qui va faire grincer des dents les supporters de Bitcoin (BTC) avec cette phrase : « Je suis le Dr Craig Wright et sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto (…) ».

Sa contribution est une charge violente contre le projet Ethereum. Dans le document PDF joint à son commentaire, Craig Wright qualifie Ethereum de « pauvre copie mal conçue de Bitcoin », ce qui est représentatif du ton général de sa contribution.

Il considère également que le réseau Ethereum « a déjà atteint ses limites informatiques », et qu’il ne serait pas évolutif (certainement en allusion à la taille de bloc infinie du BSV).

Quant à la décentralisation et la gouvernance d’Ethereum, l’homme qui a provoqué le nouveau schisme de Bitcoin Cash (BCH) avec sa volonté d’apporter (d’imposer ?) le Bitcoin Satoshi Vision devrait se faire discret, mais ce n’est pas du tout le cas :

« Le modèle de gouvernance d’Ethereum est contrôlé par un groupe central, qui utilise des déclarations trompeuses disant qu’ils sont décentralisés, pour couvrir la création frauduleuse d’une valeur mobilière numérique [digital security]. Tous les choix sont faits par un groupe central ».

Même si cette déclaration est une illustration parfaite de l’expression “c’est l’hôpital qui se moque de la charité”, force est de reconnaître que l’évolution d’Ethereum repose effectivement sur un nombre assez réduit de développeurs. Mais la vraie question est : quel projet crypto ne repose pas actuellement sur des équipes assez réduites ? Cela n’en fait pas pour autant automatiquement des securities, pas sur ce seul critère du moins, n’en déplaise à Craig Wright.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Rom1
Invité
Rom1

Le gars à une réputation auprès des développeurs blockchain mais il est très loin d’être un abruti. Voilà la chaîne Medium du bonhomme, pour comprendre les recherches et instruire le “public”, pour les non-bilingues et donc pour traduire je suggère google chrome + extension google traduction ou deepl.com https://medium.com/@craig_10243 Son twitter est: https://twitter.com/ProfFaustus accès privé, cela dit, il accepte tout le monde si vous en faite la demande sauf si vous devenez insultant le gars exclu direct … Il y poste des informations cohérentes très régulièrement et des idées innovantes toutes les semaines. Un de ses brevets contre Jp Morgan bank coin et d’autres (copies ?) : https://github.com/bitcoin-sv/bitcoin-sv/files/2859947/WO2017145048A1.pdf https://github.com/bitcoin-sv/bitcoin-sv/files/2859948/EP3295350B1.pdf https://github.com/bitcoin-sv/bitcoin-sv/files/2859949/US20190043048A1.pdf https://patents.google.com/patent/WO2017145048A1/en https://patents.google.com/patent/WO2017145048A1/fr Il reste + de 1242 brevets en cours de délivrance concernant des idées et la blockchain, oui c’est du lourd. L’une de ses première action consiste visiblement à “freiner” JP Morgan banque […] légalement. Un de ses message… Lire la suite »

Zen
Invité
Zen

Désolé, Rémy, mais je trouve ton billet particulièrement malhonnête, ou alors tu ne comprends pas toi même ce que tu écrit. Je ne ferait pas de commentaire sur Craig Whrigt, mais ce qu’il écrit dans l’extrait que tu cites est parfaitement exact : Ethereum est centralisé (mentionné 3 fois dans sa citation) et ne peux absolument pas prétendre au qualificatif “décentralisé”. Bitcoin est décentralisé. Dans cette citation, Craig Whright ne fait nullement allusion au nombre petit ou grand de développeurs : il affirme avec justesse que ces développeurs sont sous la gouvernance d’une hiérarchie que la communauté Ethereum n’a pas choisie et n’a pas le pouvoir de modifier. Ce n’est pas en semant le doute avec ta question “quel projet crypto ne repose pas actuellement sur des équipes assez réduites” que tu peux t’opposer à la critique de Craig Whright : la centralisation du pouvoir autour de Ethereum, sa centralisation,… Lire la suite »

Cedalone
Invité
Cedalone

Tfacon, CSW est un gros mytho qui passe sa vie sur tweeter à basher tout ce qui n’ est pas son BSV et à bloquer tous ceux qui ne sont pas d accord avec lui. Faudrait ne plus faire attention à lui, et le laisser délirer avec son pote Calvin.

Rom1
Invité
Rom1

VOICI LA TRADUCTION DE LA LETTRE QUE VOUS CITEZ CFTC (pour bien comprendre le contexte) https://comments.cftc.gov/PublicComments/ViewComment.aspx?id=61969 RFI virtuelle Soumission ICO, produits de base, etc. Ceci est une réponse en format généralisé à la Commodity Futures Trading Commission, demande de contribution sur la mécanique des actifs cryptographiques et les marchés. Je m’appelle Craig Wright et sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, j’ai terminé un projet que j’ai commencé en 1997 qui a été déposé auprès du gouvernement australien en partie dans le cadre d’un projet AusIndustry enregistré auprès du département de l’innovation sous le nom BlackNet. La quantité d’informations erronées et fallacieuses qui ont été propagées concernant Bitcoin et tout système dérivé basé sur une blockchain (telle que et y compris Ethereum) a amené mon choix à devenir plus public. Le système que j’ai créé a été conçu en partie pour mettre fin à la fraude aussi bien que cela peut… Lire la suite »

J.C
Invité
J.C

Si si Rom1, Craig Wright est un abruti. Au bas mot.
Cela ne remet en rien son intelligence en question, mais lorsque l’on est justement aussi intelligent et incapable de s’adresser correctement à une tiers personne sans l’agresser, l’insulter et la rabaisser, alors oui, pour moi on est un abruti.

Rom1
Invité
Rom1

Salut J.C même si le gars semble solitaire et être un asociale en puissance ça n’en fait pas un abruti pour autant, je crois savoir que Steve Jobs et Albert Einstein étaient tout aussi concernés par l’asociabilité en puissance et par la solitude… Pourtant il n’y avait pas encore Twitter à cette époque; et pis peut-être que le gars bouffe du chacal au pti dej va savoir?? Perso je ne lui ai jamais parler ni de près ni de loin, le gars est milliardaire et moi à découvert mais bref, a chacun son avis 🙂