V pour Vendetta ? – Des promoteurs de l’arnaque OneCoin retrouvés morts au Mexique

Trading du CoinTrading du Coin
3.8
(13)

Le projet OneCoin est connu pour être une arnaque pyramidale depuis longtemps. Certains n’ont peut-être pas du tout apprécié de se faire escroquer, car deux promoteurs du scam OneCoin viennent d’être retrouvés morts au Mexique.

Quand la vie d’arnaqueur tourne mal

Débuté en 2014, le corps zombifié du faux projet crypto (mais vrai Ponzi) OneCoin continue encore de bouger, comme nous l’avions rapporté lorsque nous avions procédé à un appel à témoin en février dernier.

Cette escroquerie a réussi à détourner la coquette somme de 4 milliards de dollars au cours de sa triste existence, avant que le FBI et d’autres autorités policières et judiciaires ne sifflent la fin de la partie.

Selon le journal La Tercera, deux chiliens promoteurs connus du scam OneCoin – ont été retrouvés morts le week-end dernier, dans une petite ville de l’Ouest du Mexique, appelée Mazatlán.

Détails sordides donnés par les premiers éléments de l’enquête : les deux hommes seraient mort par suffocation, avant que leurs corps ne soient empaquetés dans des valises et jetés dans un terrain vague.

Vengeance pour OneCoin, ou une autre magouille ?

Nul ne sait à l’heure actuel quel mobile se cache derrière la mort de Oscar Brito Ibarra et Ignacio Ibarra. L’on sait juste qu’Oscar a rejoint OneCoin en 2017, et que pendant 2 ans, il a fait la promotion de ce système pyramidal au Chili, en Argentine, au Brésil et en Colombie.

Les deux compères étaient manifestement engagés dans une nouvelle entourloupe, appelée « CLA ». Une société qui semblait promouvoir l’achat de voitures par paiement en cryptomonnaies.

DEA

Selon un rapport de la Drug Enforcement Administration (DEA), les deux escrocs étaient peut-être englués dans une affaire avec les cartels de la drogue, pour tenter de blanchir l’argent du trafic avec des cryptos :

« (…) certains cartels mexicains, tels que Los Zetas, Jalisco Nueva Generacion et Sinaloa, blanchissent de l’argent avec des devises numériques depuis un certain temps. Il existe des preuves de l’utilisation de cryptomonnaies par les organisations criminelles transnationales mexicaines, comme moyen de transférer leurs richesses à l’international ».

Au jeu de l’argent facile, ces deux hommes se sont malheureusement brûlés les ailes. De nombreux promoteurs de OneCoin ont connu un sort un peu moins funeste, en étant “simplement” arrêtés, avec tout de même de lourdes amendes à la clé, voir des peines de prison pour les têtes pensantes. Ruja Ignatov, la fondatrice bulgare de OneCoin, elle, court toujours pour le moment.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3.8 / 5. Nombre de votes : 13

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici