Le co-fondateur du crypto-ponzi OneCoin risque 90 ans de prison

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Konstantin Ignatov est accusé d’avoir co-dirigé le gigantesque Ponzi OneCoin, en compagnie de sa sœur Ruja Ignatova. Il a plaidé coupable de certaines des charges retenues contre lui, reconnaissant notamment s'être livré à du blanchiment d’argent. Explorons ensemble les détails de cette sombre affaire. 

Le scam OneCoin

OneCoin est une société bulgare créée en 2014 par Ruja Ignatova. Comme toute bonne arnaque crypto, cette cryptomonnaie pseudo révolutionnaire n’était qu’une façade pour promettre des retours sur investissement faramineux aux investisseurs. Ses victimes nombreuses finissaient par devenir elles-mêmes évangélistes de OneCoin contre rémunération… laquelle était évidemment tirée des apports des victimes suivantes qu'elles arriveraient à enrôler. Cette arnaque d’envergure internationale aurait touché 68 pays et aurait permis d’extorquer 4 milliards de dollars. Une coalition de forces de l'ordre de tous pays s'est depuis mis à la recherche de la fondatrice de OneCoin, pour le moment sans succès.

Scam-Prison-1

Son frère Konstantin Ignatov a pour sa part été arrêté à l’aéroport de Los Angeles en mars 2019. Il est notamment accusé d'avoir participé à cette opération fumeuse de fausse cryptomonnaie, et il est depuis détenu au Metropolitan Correction Center de New York.

Entendu par les enquêteurs américains, il a plaidé coupable concernant les charges de blanchiment d’argent et de fraude, s’exposant à une peine pouvant aller jusqu'à 90 ans de prison.

Affaires de famille

Selon la BBC, Ignatov a signé un deal avec les autorités américaines le 4 octobre. Les procureurs n’ont cependant pas abandonné les poursuites concernant le blanchiment d’argent et la fraude. En échange de sa coopération, Ignatov échappera par contre à d’autres accusations criminelles liées à l’escroquerie. Il pourrait même bénéficier d'un programme de protection des témoins… dans l'hypothèse il ne finirait pas derrière les barreaux pour les autres chefs d'accusation toujours retenus contre lui.

Konstantin Ignatov aurait révélé dans son témoignage des détails concernant la disparition de sa sœur, Ruja Ignatova, sous-entendant qu’elle l’aurait lui aussi dupé. Cette dernière se serait progressivement inquiétée du risque grandissant de voir un de ses proches la trahir et la dénoncer au FBI.  Il a également précisé qu’elle serait en possession de plusieurs passeports et qu’elle serait probablement passée par Vienne et Athènes depuis le début de sa cavale.

La justice américaine poursuit sa traque acharnée de la mystérieuse “Cryptoqueen” Ruja Ignatova. Rappelons à l'occasion que, dès qu'un projet paraît trop beau pour être vrai, c'est sans doute qu'il l'est. Prudence donc dans la cryptosphère, les promesses de richesse sont plus nombreuses que la richesse elle-même.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

  1. Jean-louis dit :

    [Edit modération : ton blabla conspi est super drôle, mais évite de repasser dans les commentaires au prochain article qui mentionnera OneCoin, tu fais perdre du temps à tout le monde 😉 Pour rappel, OneCoin c’est ça. Allez, A+]

  2. Jean-louis dit :

    La police abandonne l’enquête sur une escroquerie OneCoin de 4 milliards de dollars : https://www.thetimes.co.uk/article/police-drop-inquiry-into-4bn-onecoin-swindle-wxsjskr6q

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER