TrumpCoin : la petite crypto qui rend fou l’ex-homme le plus puissant du monde

In God, we trust – La devise nationales des USA s’applique, quel que soit le sujet. Et quand on parle d’argent, de puissance et d’égo, Donald Trump correspond au profil de ce dieu américain.

Donald, est-ce que tu mème ?

Comme leur nom l’indique, les memecoins sont des tokens liés à des mèmes pris sur internet. Le sujet est souvent objet de dérision et sans réel intérêt autre que celui de faire sourire.

2021 a d’ailleurs vu une vague de memecoins basés sur la race de chien Shiba Inu, qui se sont retrouvés sur le devant de la scène avec le premier coin historique à tête de chien, Dogecoin (DOGE).

Ces memecoins n’ont majoritairement pas le moindre intérêt autre que la spéculation, et généralement aucune utilité non plus. Les projets sont vides, ne servent à rien, et c’est assumé !

C’est donc dans cet esprit que le TrumpCoin voit le jour le 20 février 2016. Lancée initialement pour honorer l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, cette cryptomonnaie voulait rendre hommage au milliardaire à la chevelure « qui le vaut bien ».

Logo TrumpCoin effigie Donald Trump
Logo du TrumpCoin

Avec un marketcap de près de 1,7 million de dollars, le TrumpCoin est loin d’occuper le haut du classement des cryptomonnaies en vogue. Les volumes d’échange sont minces et le prix ne cesse de baisser en cette période où le roi Bitcoin tire l’écosystème vers le bas.

Ces tokénomics presque « ridicules » n’ont pourtant pas empêché la famille Trump de monter au créneau.

Le 24 janvier, Eric Trump, fils de Donald Trump, a ainsi annoncé que sa famille engageait des poursuites judiciaires contre l’auteur du TrumpCoin.

Publication Twitter Eric Trump - poursuites judiciaires auteur TrumpCoin
Publication d’Eric Trump – Source : Twitter

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Le coin-coin de la discorde

Malgré la justification de son existence, pour le côté « hommage », et le fait que l’actif assez inoffensif existe depuis plus de 5 ans, ce token à la chevelure blonde n’a pas fait sourire la famille du milliardaire.

Connu pour sa position extrêmement forte contre les cryptomonnaies, il était certain que Trump ne laisserait pas passer cet affront. Pour se défendre, l’équipe qui gère ce coin a répondu via Twitter au fils de l’ancien président :

« Trumpcoin.com n’est pas détenu, exploité, approuvé par ou autrement affilié à Donald J. Trump, ou toute autre organisation détenue et/ou exploitée par Donald J. Trump ou tout autre de ses affiliés. »

À l’heure actuelle, la famille Trump n’a pas répondu ni précisé s’il elle maintenait l’action en en justice. Mais nul doute que le TrumpCoin a du souci à se faire s’ils décident d’aller devant les tribunaux.

Avec son armée d’avocats et sa puissance financière, la survie du memecoin à la chevelure vénitienne est plus que menacée, même si, pour l’heure, cette exposition inespérée a surtout propulsé le cours de l’actif à des niveaux inédits.

Publication de TrumpCoin - explosion cours 0,2969 dollar
Publication de TrumpCoin – Source : Twitter

Est-ce que la liberté d’expression sera plus forte que la famille de l’ancien président ? Même si l’intention était bonne à la création de ce token de soutien, 2022 risque d’être sa dernière année d’existence.

Peur de vous trumper ? Commencez par vous assurer d’évoluer dans un environnement sécurisant, et qui vous permettra d’organiser une stratégie d’investissement solide : Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’exchange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Alain

Passionné d’informatique depuis toujours, je suis tombé dans la marmite crypto en 2019 et n’en suis pas ressorti depuis ! J’aime transmettre, former et vulgariser pour que chacun puisse se lancer et avancer dans cet écosystème vaste et passionnant.

Recevez un condensé d'information chaque jour