Tether (USDT) de nouveau visé par une action en justice – La plainte de trop ?

Un de plus au compteurTether (USDT) n’a pas fini d’entendre les utilisateurs de l’USDT se plaindre sur la nature controversée des actifs composant les réserves garantissant son stablecoin. La société perd son sang-froid face à deux nouveaux plaignants.

Tether et ses réserves : plaintes et menaces autour des réserves du stablecoin

Tether doit faire face à un nouveau recours collectif. Deux citoyens américains, Matthew Anderson et Shawn Dolika, ont en effet déposé une plainte le 10 décembre 2021, au tribunal de district du sud de New York. Ils représentent un groupe d’utilisateurs du stablecoin.

Tether-USDT-Bitcoin-BTC-Banque

Les plaignants reprochent à Tether d’avoir menti sur les réserves garantissant son stablecoin, prétendant que ce dernier était adossé à 100 % par des dollars américains. La plainte est agressive, elle stipule que les pratiques de Tether sont « immorales, contraires à l’éthique, oppressives et sans scrupules ».

Le document indique en outre que « les plaignants et les membres du groupe n’auraient pas acheté ou auraient payé beaucoup moins cher les tokens Tether s’ils avaient su que ces déclarations étaient fausses ».

Il s’agit peut-être de la plainte de trop pour Tether qui a réagi dès le 13 décembre 2021, accusant à son tour les plaignants de vouloir soutirer de l’argent à la société « sur la base de réclamations totalement dénuées de fondement ». Tether a déclaré qu’il allait également « intenter un procès agressif  et se débarrasser » de cette plainte. L’entreprise indique en outre qu’elle demandera réparation à Anderson et Dolika.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX <<

D’une amende à l’autre : un Tether agressif pour mettre fin à l’hémorragie ?

Tether montre ses crocs, mais la société est-elle pour autant aussi innocente qu’elle tente de le laisser paraître ? On rappellera que l’entreprise n’a révélé pour la première fois la composition des réserves garantissant son stablecoin qu’en 2021, alors que l’USDT fut lancé en 2014.

Ces réserves étaient composées de 3,87 % de cash, le reste étant des actifs divers comme des dépôts fiduciaires, de papiers commerciaux, etc. Cette transparence tardive montre que la réalité des garanties est bien loin de l’image d’un tether adossé à 100 % par du dollar américain.

Tether a d’ailleurs déjà dû mettre la main à la poche en 2021, pour payer des amendes infligées par les autorités. La procureure générale de de New York, Letitia James, a ordonné à Tether et à la bourse de cryptomonnaies Bitfinex, de payer 18,5 millions de dollars. La conclusion des enquêtes de l’Etat avait en effet démontré que Tether ne disposait pas de réserves suffisantes pour garantir la quantité d’USDT en circulation. Tether et Bitfinex partagent des actionnaires et une direction communs.

Et bis repetita ! La Commodity futures trading commission a également infligé en octobre 2021, une amende à hauteur de 41 millions de dollars à Tether. La Commission soutient également que les réserves en monnaie fiduciaire détenues par Tether étaient insuffisantes pour garantir le nombre d’USDT en circulation sur une période de 26 mois entre 2016 et 2018.

Face à ces faits, comment peut-alors interpréter la réaction agressive de Tether face à la plainte déposée par Anderson et Dolika ? La société est-elle réellement convaincue du bien-fondé de cette position qu’elle a décidé d’adopter, ou est-ce tout simplement une stratégie visant à dissuader d’autres recours collectifs qui lui coûtent chers dans le futur ?

Le temps du far west, où régnaient l’opacité et l’absence totale de régulation, est révolu pour les stablecoins. Ces derniers ont intérêt à marcher droit pour éviter de s’attirer la foudre des régulateurs qui souhaitent les réglementer.

Les problèmes juridiques de Tether montrent également une cryptosphère qui gagne en maturité, les projets cryptos devant de plus en plus rendre des comptes aux autorités, réduisant ainsi les risques d’éventuelles dérives. Souhaitez-vous faire partie des personnes qui ont rejoint assez tôt la révolution crypto ? Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’exchange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour