Tether gèle 1 million en USDT – La décentralisation s’enrhume

Un droit de vie et de mort sur les USDT – En fin décembre 2021, nous apprenions que le gouvernement d’unité nationale du Myanmar (ex-Birmanie) faisait appel à l’USDT de Tether comme monnaie officielle locale. Mais contrairement à Bitcoin (BTC), la décentralisation de ce stablecoin du dollar est très discutable… et l’exemple du jour vient le confirmer.

Un million de dollars d’USDT gelés en un clic

Si le stablecoin USDT peut présenter certains des avantages apportés par Bitcoin, grâce à la technologie des registres distribués (DLT), il n’en reste pas moins chapeauté par une société privée, en l’occurrence Tether. Une entreprise qui fait elle-même partie du groupe iFinex, qui possède notamment la crypto-bourse Bitfinex.

La société Tether étant l’émettrice de l’USDT – contre un adossement en dollars US ou actifs assimilés -, elle en est aussi responsable devant les lois anti-blanchiment d’argent (AML) ou de lutte contre le financement du terrorisme.

Résultat : une adresse de wallet possédant près de 1,1 million d’USDT vient de voir cette somme complètement gelée et inutilisable.

Adresse Ethereum 1,1 million d’USDT gelés inutilisables Tether
Adresse Ethereum avec 1,1 million d’USDT gelés par Tether – Source : Etherscan

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX <<

Une adresse blacklistée par Tether sur demande des régulateurs

Selon une déclaration d’un porte-parole de Tether auprès du crypto-média The Block, la société émettrice de l’USDT « travaille régulièrement » avec les régulateurs et forces de l’ordre de la planète :

« Grâce au gel des adresses [suspectes], Tether a été en mesure d’aider à récupérer des fonds qui ont été compromis ou volés par des pirates informatiques. »

Tether a ainsi fait usage de la fonction « AddedBlacklist », le 30 décembre 2021, pour bloquer les fonds en USDT de l’adresse mentionnée ci-dessus. Aucun détail n’a été donné sur l’identité de la personne ou du groupe visé, ni des raisons précises de la totale censure de ses transactions en USDT.

Selon les données de The Block, Tether aurait déjà bloqué ainsi plus de 500 adresses sur le seul réseau Ethereum depuis 2017 – sachant que l’USDT est aussi présent sur plusieurs autres blockchains.

Pour en revenir à notre introduction avec le cas du Myanmar, on imagine facilement ce qui se passerait si un gouvernement qui a adopté l’USDT devenait soudainement « terroriste » ou « dictatorial » aux yeux d’un État suffisamment puissant pour tordre le bras à la société Tether. Tether vient, une fois de plus, de démontrer la centralisation de son stablecoin, et que le choix de Bitcoin comme monnaie par le Salvador semble une bien meilleure option.

Que votre cœur balance pour Bitcoin ou que vous soyez in love d’Ethereum, les deux devises reines du marketcap (et beaucoup d’autres) vous attendent sur la plateforme FTX. Et en allant vous inscrire sur cet exchange crypto de référence, une réduction à vie sur vos frais de trading vous attend grâce au lien affilié du JDC.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour