Ruiné en quelques secondes, ce riche fan de cryptomonnaies attaque Binance et réclame 140 millions de $

Une plainte légitime ? – Un riche investisseur européen vient d’engager une procédure judiciaire contre l’exchange Binance. Le trader réclamerait 140 millions de dollars pour avoir été injustement liquidé en novembre 2020.

Dysfonctionnement de Binance ou mauvais trade ?

Cette histoire qui resurgit aujourd’hui fait bizarrement écho au flash crash de Bitcoin (BTC), survenu ce jeudi 21 octobre 2021. En effet, en l’espace de quelques instants, le cours du BTC est passé de plus de 60 000 à 8 200 dollars, traduisant une chute de 88 % de sa valeur. Une erreur qui serait due à un dysfonctionnement dans l’algorithme de trading.

Il faut bien comprendre que même si la situation n’a pas de conséquence grave sur l’état du marché (lorsque le bug est rapidement identifié et corrigé), les ordres de type stop loss ont pu être exécutés à tort, suite à ce flash crash, causant de potentielles pertes pour bon nombre de traders.

Binance Smart Chain copier EIP 1559 burn Ethereum annonce BEP 95

Il pourrait bien s’agir d’une situation similaire pour cet investisseur anonyme qui porte plainte contre Binance.
En effet, notre homme demande une indemnisation de plus de 140 millions de dollars, affirmant que ses fonds ont été injustement liquidés par l’exchange en novembre 2020, selon une source proche du dossier.

La réclamation vise plus de 45 entités dans le monde qui seraient connectées à Binance, puisque la plateforme d’échange ne divulgue pas son siège social, considérant initialement cela comme un concept archaïque. Quoi qu’il en soit, il a fini par reconnaître avoir besoin d’un siège social.

Préférez trader tranquillement vos cryptomonnaies loin du tumulte : testez AscendEX et recevez 10$ de crypto ! >>

Une procédure commençant en Suisse après des mois de négociation

La réclamation est centrée sur le système de liquidation automatisé de Binance. L’exchange aurait forcé l’investisseur à vendre de grandes quantités d’une pièce spécifique contre ses propres intérêts. Ce dernier affirme également que Binance avait un conflit d’intérêts dans la liquidation.

Les règles d’arbitrage de lInternational Criminal Court (ICC) sont utilisées dans le monde entier pour les affaires impliquant des litiges transfrontaliers. Avec les procédures d’arbitrage, chaque partie choisit un arbitre, et un troisième juge indépendant est mis en place. Ainsi, au lieu d’un procès où l’affaire est soumise à un juge et un jury, elle est présentée à 3 arbitres.

Binance fait également face à un autre procès potentiel de ses propres utilisateurs. Effectivement, un groupe de 6 investisseurs a levé 5 millions de dollars pour poursuivre la crypto-bourse pour une panne survenue le 19 mai – lorsque le prix du bitcoin avait chuté de manière drastique. Ils prétendent avoir perdu plus de 20 millions de dollars au total. Depuis qu’ils ont annoncé leur intention de poursuivre l’exchange. Près de 1 000 personnes ont rejoint le procès potentiel.

Binance enchaîne les déboires avec les régulateurs financiers de la planète. Mais avec son dernier recrutement en date, l’exchange semble vouloir maintenant devenir un élève-modèle de la conformité réglementaire. Pour ce faire il a procédé au recrutement d’un agent très spécial.

Amateur de Bitcoin, de cryptos et de DeFi ? Récupérez en quelques clics 10$ de crypto en vous inscrivant sur la plateforme de référence AscendEX en suivant notre lien affilié !

HIT9

Geek dans l'âme, je consacre mon temps à approfondir mes connaissances sur les nouvelles technologies en général, et les cryptos en particulier. J'écris désormais pour partager mes connaissances.

Recevez un condensé d'information chaque jour