Un accord conclu entre Ripple (XRP) et la SEC ? La fake news était trop belle

Le fail de la semaine – Un faux communiqué de presse, largement partagé, prétendait que l’affaire de la SEC contre Ripple était terminée. La réalité est toute autre : le bras de fer continue et le régulateur US refuse de se plier.

SEC-Ripple : Une fake news qui a tout gâché

C’est évidemment quelque chose de malheureusement courant dans la presse. Les informations sont plus rapidement partagées que vérifiées. Et cela mène parfois à une succession d’intermédiaires qui fournissent des informations très loin de la vérité. Dans ce cas-ci, l’article fautif a été partagé par le site de Yahoo qui, lui-même, avait appris la nouvelle d’Accesswire à l’origine de la fake news : La SEC et Ripple serait parvenus à un accord dans le cadre du litige-fleuve qui les oppose.

Commentaire de Stuart Alderoty, avocat de Ripple (XRP) - fake news bataille judiciaire Ripple SEC terminée
Commentaire de Stuart Alderoty, avocat de Ripple – Source : Twitter

Rapidement Stuart Alderoty avocat principal de Ripple – précisait que l’histoire était fausse. Depuis ce tweet, Accesswire s’est rétracté et retire les allégations selon lesquelles Ripple et la SEC auraient conclu leur bataille juridique. Accesswire a depuis supprimé l’article et l’historique de son site. Mais grâce à la magie d’internet, vous pouvez évidement le retrouver ici.

Mais au final, que disait le communiqué de presse ? Eh, bien ! L’article s’intitulait « SEC vs Ripple : legal fight is over » et affirmait que Ripple avait annoncé que la SEC avait abandonné les charges. Or, bien que dans ce match judiciaire, Ripple remporte quelques batailles, la guerre est encore loin d’être terminée.

Le procès qui dure depuis plus de 10 mois n’a finalement pas été réglé entre la Securities and Exchange Commission (SEC) et la société de cryptomonnaies Ripple.

>> Préparez le prochain bull run de Bitcoin en vous inscrivant dès maintenant sur la plateforme FTX <<

Une bataille qui se fait trop longue ?

Pour l’anecdote, le communiqué de presse résume également l’histoire de la lutte juridique entre Ripple et la SEC. En décembre 2020, la SEC a accusé Ripple d’avoir offert 1,3 milliard de dollars de titres non enregistrés aux investisseurs sous la forme de XRP. Dans l’affaire, la SEC voulait mettre à nu tous les messages de l’entreprise Ripple.

Ripple a riposté, affirmant que leur actif n’était pas des titres, et a qualifié le procès d’attaque contre l’ensemble de l’industrie des crypto. L’entreprise a même fait appel à Mary Jo White, une ancienne présidente de la SEC, pour assurer leur défense.

Après 10 mois de bataille intense, le faux communiqué d’hier affirmait ainsi que le XRP ne pouvait finalement pas être qualifié de securities (valeur mobilière) grâce au Howey test. L’article affirmait au passage que ce nouveau développement apporterait de nouveau la confiance à l’ensemble de l’industrie crytpo et encouragerait les exchanges à relister le jeton.

Cette histoire rappelle un autre faux communiqué de presse du début du mois. Walmart aurait prévu de commencer à accepter les paiements en Litecoin (LTC). L’histoire a été rapidement démystifiée.

Le projet Ripple fait souvent parler de lui, pas toujours pour de bonnes raisons. Heureusement, une fervente défenseuse du XRP vient rehausser l’image du XRP au détriment du roi des cryptos. Effectivement, l’ancienne trésorière US, Rosa Rios, reproche à Bitcoin de n’être qu’un outil de spéculation.

Que vous soyez addict de XRP, fan de Bitcoin contre vent et marée ou que votre cœur batte la chamade pour Ethereum, retrouvez toutes les cryptomonnaies-star du Marketcap sur FTX, la plateforme crypto de référence. Inscrivez-vous sans attendre sur FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel)

HIT9

Geek dans l'âme, je consacre mon temps à approfondir mes connaissances sur les nouvelles technologies en général, et les cryptos en particulier. J'écris désormais pour partager mes connaissances.

Recevez un condensé d'information chaque jour