pub

Bousculades sur Polkadot et Kusama – Des parachains mises aux enchères

Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Qui veut ces parachains ? – Faute de pouvoir héberger l’ensemble des projets développés pour leurs blockchains, Polkadot et Kusama dévoilent un système d’enchères d’un nouveau genre. Celui-ci permettra aux projets d’obtenir une place dans les fameuses parachains, en attendant que leur nombre augmente. 

Bounce, la plateforme d’enchère pour les parachains 

Polkadot et Kusama sont 2 projets cousins, ayant été créés par la même personne : Gavin Wood. Les 2 écosystèmes proposent un réseau de multichains, où plusieurs projets évoluent en parallèle sur leur propre blockchain, chacune interconnectées par une colonne vertébrale appelée Relay Chain. Chacune de ces blockchains indépendantes est appelée parachain.

Bien que son mainnet ait été lancé en mai 2020, Polkadot ne peut actuellement supporter qu’un nombre limité de 100 parachains. Cependant, plus de 400 projets sont en cours de développement, et il fallait trouver une méthode pour que chacun ait sa chance d’obtenir une place sur les parachains.

Pour résoudre ce problème, des enchères seront organisées sur la plateforme Bounce, permettant aux projets de tenter d’obtenir une place sur une parachain.

« Chacune des 100 places de parachains disponibles sont divisées en 4 périodes de location de 6 mois chacune, et les projets peuvent faire une offre pour une ou plusieurs périodes selon leurs besoins. »

Annonce de Polkadot et de Kusama

Ces enchères permettront, dans un premier temps, d’obtenir des places sur les parachains de Kusama. Pour rappel, Kusama est ce que l’on appelle un « réseau canari » – une sorte de réseau test à grande échelle pour préparer Polkadot :

« Kusama est un environnement de développement expérimental pour les équipes qui veulent aller vite et innover sur Kusama ou préparer le déploiement sur Polkadot. »

Publication de Kusama sur son site officiel

Pour participer, les projets devront déposer des jetons DOT ou KSM. Les vainqueurs de l’enchère seront désignés en fonction du plus grand nombre de DOT ou de KSM mis en jeu et des combinaisons de périodes de location. 

Crowdlending : quand la communauté s’en mêle 

En plus de ces enchères, Bounce hébergera un système appelé crowdlending, qui permettra aux futurs utilisateurs des projets de participer. Pour ce faire, les utilisateurs pourront déléguer des jetons DOT ou KSM pour qu’ils soient stakés dans le système de vote, pour une période de 6 à 24 mois. Cela permettra ainsi aux projets en question d’avoir plus de poids.

Les utilisateurs, quant à eux, pourront être récompensés de diverses manières, comme via la distribution de jetons propres au projet.

Fonctionnement des enchères sur la plateforme Bounce

Ces enchères se dérouleront jusqu’au deuxième trimestre de 2021, puis les parachains seront « louées » au moins jusqu’en 2022. Par la suite, Polkadot et Kusama devraient être en mesure de supporter plus de parachains et naturellement accepter plus de projets.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1 commentaire
  1. Sweedys dit :

    Bonjour,
    Super article !👌 Mais les enchères sont-elles ouverte ? Je ne trouve pas où prêter mes dot et mes ksm sur bouncefinance .

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

© Copyright 2020 - 8Decimals - Tous droits réservés