NEAR Protocol se transforme en paradis pour développeurs

Le web3 pour (presque) tous – Near Protocol (NEAR) lance un nouveau SDK, qui vise à faciliter le développement de contrats intelligents, d’applications décentralisées, en s’appuyant sur un langage de programmation largement utilisé par les développeurs.

Near plus proche de 20 millions de développeurs JavaScript

Un langage classique pour une technologie émergente : Near veut simplifier le développement d’applications décentralisées sur sa blockchain, en lançant son kit de développement logiciel JavaScript (JS SDK), lors du Hackathon ETHToronto, le 8 août dernier.

Les 20 millions de développeurs JavaScript à travers le monde n’auront plus ainsi à passer du temps à apprendre le langage Rust spécifique à la blockchain, et pourront alors consacrer « plus de temps à construire » sur la plateforme, comme le souligne le fondateur de Near, Illia Polosukhin.

Les développeurs peuvent donc dorénavant écrire des contrats intelligents, en se servant de Rust, d’AssemblyScript, ou de JavaScript. Near fournit par ailleurs des cours aux développeurs, afin qu’ils puissent développer de nouvelles applications décentralisées, en utilisant leur langage de programmation préféré.

Cette nouvelle étape technique vise à aider Near à atteindre son objectif ambitieux « d’un milliard d’utilisateurs » qui interagissent avec sa blockchain.

>> Pas besoin de savoir coder pour acheter du Bitcoin ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX (lien commercial) <<

Les langages traditionnels au service du web3 : la théorie à l’épreuve des faits

Ce type de SDK permet d’ouvrir le développement web3, qui s’apparente jusque-là à une niche, à tous les développeurs.

Cette initiative devrait ainsi faciliter le recrutement de nouvelles compétences pour les entreprises du secteur, une ouverture qui se réalisera probablement au détriment des développeurs web3 actuels qui maîtrisent des langages spécifiques, et qui pourraient alors voir leurs salaires chuter avec l’effondrement de certaines barrières à l’entrée.

Near bouscule donc l’industrie blockchain et crypto, mais il n’est toutefois pas le premier protocole à miser sur le JavaScript, dans l’espoir de faciliter la prise en main de sa plateforme. Lisk (LSK) a adopté la même stratégie dès 2018. Trois ans après, ce choix a-t-il pour autant été couronné de succès, et a-t-il permis à l’industrie blockchain et crypto de se développer plus rapidement d’un point de vue technique ?

Near poursuit ainsi ses efforts pour rendre le développement web3 accessible à un grand nombre de développeurs. Le protocole veut démocratiser la construction d’applications décentralisées, simples ou complexes. D’un point de vue stratégique, le lancement de ce SDK s’aligne avec les autres actions des acteurs rattachés à l’écosystème NEAR, comme celles de la Fondation Near au Kenya, qui veut y former des développeurs et des analystes blockchains.

Pas nécessairement envie de secouer la tête dans tous les sens en vociférant « No futur !! » ? Vous pouvez aussi faire le choix de la tranquillité et vous immerger dans le monde des cryptomonnaies en douceur en venant échanger vos premiers bitcoins sur la plateforme FTX. En vous inscrivant sur FTX via ce lien commercial au JDC, vous bénéficierez en outre d’une réduction à vie sur les frais de trading.

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour