Le stablecoin Diem de Facebook se trouve une banque et se replie sur ses terres natales

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Carpe Diem ! Diem noue un partenariat avec la Silvergate Bank, un pas de plus vers le lancement du Diem USD. L’association plie bagage, et quitte la Suisse pour les Etats-Unis.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-encore-temps.png.

Une banque US pour Diem

Le 12 mai 2021, Diem annonce dans un communiqué son partenariat avec la Silvergate Bank pour lancer son stablecoin libellé en dollar américain. Silvergate sera l’émetteur officiel et exclusif du Diem USD, tout en gérant la réserve garantissant la valeur de ce dernier. La banque dispose de son propre réseau de paiement, le Silvergate Exchange Network. Elle fournira ainsi le support stratégique pour les transactions en stablecoin.

La filiale de l’association, Diem Networks US, sera pour sa part en charge de la gestion du réseau de paiement Diem (DPM) en tant qu'entreprise de services monétaires enregistrée auprès du Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN). Seuls les participants autorisés pourront réaliser des transactions sur le DPM. Diem quittera la Suisse pour les Etats-Unis. Il y déplacera ses opérations majeures et retirera sa demande de licence de l'Autorité suisse des marchés financiers (FINMA) – une démarche effectuée à l’époque par Libra.

Un climat juridique plus doux aux Etats-Unis ?

On rappellera que les pressions réglementaires avaient obligé Libra à changer la version initiale de son stablecoin. En effet, ce dernier devait initialement être adossé à un panier de fiats. L’association a finalement décidé de lancer différents tokens garantis chacun par une monnaie fiduciaire unique. Dans une publication du 20 avril 2021, la CNBC a indiqué que le premier stablecoin lancé serait adossé au dollar.

Le déménagement de Diem vers les Etats-Unis lui permettra-t-il réellement de franchir les obstacles réglementaires, alors que l’administration Biden travaille actuellement sur la réglementation crypto du pays ? En avril 2021, Charlie Gasparino de Fox Business donnait son point de vue sur ce cadre juridique à venir, estimant que ce dernier ne sortirait pas avant mi-mai 2021. De son côté, la secrétaire au Trésor US, Janet Yellen, n’a jamais été tendre envers les cryptomonnaies, laissant augurer quelques frictions sur des sujets monétaires clivants et sensibles. On le constate, Bitcoin (BTC) n’est pas la seule cible privilégiée des autorités. Les stablecoins sont parfaitement identifiés comme des menaces potentielles en tant qu’alternatifs au dollar numérique.

Le Diem USD n’est pas le seul stablecoin qui pourrait faire trembler les autres cryptos garanties par le dollar. PayPal pourrait également lancer son propre stablecoin. La Suisse est-il réellement un pays cryptophile ? La FINMA avait rejeté la demande de licence de Bitcoin Suisse AG. Diem semble être arrivé à la conclusion que l’avenir est ailleurs : le rêve américain est toujours d’actualité, même dans la nouvelle finance.

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER