Le BNB de Binance en mode auto-destruction (et c’est une bonne chose)

Mathématiquement suffisant ? Comment augmenter la confiance que porte une communauté envers une monnaie, ou plus spécifiquement une cryptomonnaie ? Binance semble vouloir y a apporter une réponse mathématique, avec une formule censée améliorer le mécanisme de burn du binance coin (BNB).

Un système de destruction plus transparent et prévisible pour le binance coin

Binance veut remplacer son programme de burn ou de destruction trimestrielle de son token binance coin (BNB), par un mécanisme d’auto-burn qui se veut objectif, vérifiable, et prévisible pour sa communauté. L’exchange détaille les modifications à apporter au processus initial dans un billet du 22 décembre 2021, publié sur son blog.

Le binance coin est le token natif de la la plateforme Binance. Le BNB dans son architecture est compatible avec Ethereum (ETH)et qui permet donc de mieux tirer profit de la DeFi – développée au sein de l’écosystème de Binance Chain – la blockchain principale de la bourse. Le binance coin est notamment utilisé pour l’exécution des smart contracts. Ses détenteurs peuvent par ailleurs gagner des récompenses en stakant leurs BNB.

Binance ET bnb

Binance s’était engagé à utiliser 20% de ses profits trimestriels pour acheter du BNB à détruire, jusqu’à ce que l’offre en circulation du token atteigne les 100 millions d’unités. L’offre maximale de binance coin est de 200 millions de BNB. Ce burn périodique vise à faire augmenter le cours du binance coin au fil du temps.

>> Venez vous exposer au Bitcoin aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur ! <<

La formule mathématique de l’auto-burn du binance coin

Avec l’auto-burn, le montant de binance coin à brûler périodiquement ne dépend pas des revenus générés sur Binance avec l’utilisation de son token natif. Il sera plutôt basé sur le prix du BNB qui est censé refléter l’offre et la demande du token. Ce montant B de tokens à brûler trimestriellement est déterminé par la formule suivante :

B = (N x 1000) / (P+K)

N représente le nombre de blocs produits sur la Binance smart chain durant le trimestre. Le temps de création d’un bloc sur BSC est typiquement de 3 secondes. Sachant qu’une heure est composée de 3 600 secondes, et que chaque jour est composé de 24 heures, le nombre de bloc produit sur 3 mois pour 30 jours par mois, est de : 3 x 3 600 x 24 x 30 x 3 = 2 592 000 blocs.

P est quant à lui le prix moyen du BNB par rapport au dollar américain. Plus précisément, il correspond à « la valeur médiane d’un échantillonnage sur un fournisseur de prix oracle largement accepté (par exemple, ChainLink) sur BSC, et la fréquence d’échantillonnage est tous les 10 000 blocs ».

K est fixé initialement à 1 000. Il sert d’ancrage au prix, et sa valeur peut changer via le dépôt d’un BSC BEP qui est une proposition d’évolution de la Binance Smart Chain. La valeur de K peut également être modifiée par un vote de la communauté.

On reconnaîtra à Binance de ne pas économiser ses efforts afin de faire gagner de la valeur à son token natif, et par extension, faire grossir la valeur absolue détenue par ses holders. La plateforme a toujours jalousement tenu à rester maîtresse de son destin, même si récemment, l’exchange de référence a laissé entrevoir une capacité à peut-être partager son empire.

Accompagnerez-vous la révolution Bitcoin… et Binance Coin ? Il ne tient plus qu’à vous d’embarquer dans le train  crypto ! Pour ce faire, et commencer à vous familiariser avec ce monde passionnant, n’attendez pas pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence (lien affilié).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour