Bitcoin en Iran : le minage de cryptomonnaies pourrait reprendre du service

Rendre à César ce qui est à César – Ces dernières années, les mineurs de cryptomonnaies en Iran ont subi des restrictions de la part des autorités, qui ont saisi leurs machines ou qui leur ont coupé l’électricité pour éviter de mettre le réseau électrique sous tension. Toutefois, la situation pourrait s’améliorer pour les acteurs du secteur, à la suite de cette décision d’un tribunal iranien.

>> 10% de réduction sur vos frais de trading ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

150 000 ASIC restitués par les autorités pour les mineurs de cryptomonnaies

L’étau se desserre autour des mineurs de cryptomonnaies en Iran. Récemment, un tribunal du pays a ordonné la restitution des appareils de minage que les autorités avaient saisi, en invoquant le stress que ces machines mettaient sur le réseau électrique durant l’hiver.

Pour rappel, l’Organisation iranienne pour la collecte et la vente de biens appartenant à l’État (OCSSOP) avait procédé à ces saisies depuis 2021. A présent, les autorités iraniennes doivent faire machine arrière pour se conformer à cette décision de justice en faveur des mineurs.

Le chef du ministère iranien des Affaires économiques et des Finances, Abdolmajid Eshtehadi, évoque la restitution d’une grande partie de « quelques 150 000 équipements de minage » de cryptomonnaies que l’OCSSOP détient.

Restitution des machines de minage saisis en Iran
Le minage de cryptos peut enfin souffler en Iran

Mais cette libération d’une quantité importante de machines de minage fait naître des inquiétudes chez les autorités. Pour Abdolmajid Eshtehadi, ce matériel augmentera la pression sur le réseau énergétique du pays. Il estime que la Compagnie iranienne de production et de transmission (TAVANIR) devrait alors proposer un plan d’utilisation de ces machines pour éviter une sur-sollicitation du réseau.

Cette décision de justice en faveur des mineurs de cryptomonnaies a-t-elle été prise en tenant compte uniquement des textes de loi ou est-elle également motivée par des enjeux politiques et économiques ? En effet, l’Iran compte sur les cryptomonnaies pour échapper aux sanctions internationales, et le pays ne peut mettre en œuvre une telle stratégie sans l’appui des mineurs.

Le temps de l’intérêt des États pour Bitcoin est venu. Et vous, que faites-vous pour préparer l’avenir ? Commencez à vous familiariser avec ce monde passionnant, et n’attendez plus pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence. Vous économiserez 10 % sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour