Hebdo Crypto #119 – Les actualités cryptomonnaies de la semaine

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

L’actualité concernant Bitcoin et les cryptomonnaies est en ébullition constante. Il peut arriver que des informations capitales se perdent dans le flux informatif quotidien et que vous passiez à côté des points importants.

Ce format est là pour y remédier. Nous revenons sur l’actualité de la semaine passée dans l’Hebdo Crypto afin de vous tenir informés sur la situation actuelle des cryptomonnaies.

🔬 L’immanquable du coin

Pour l’immanquable du coin de cette semaine nous allons revenir ensemble sur le phénomène DeFi de l’année 2020 : le Yield Farming.

Contexte

Avant de comprendre le phénomène du yield farming, revenons ensemble sur l’émergence de ce terme.

En fin 2019, de plus en plus de protocoles hébergés sur Ethereum ont commencé à faire parler d’eux. UniswapCompound ou encore Aave : leurs noms ne vous sont probablement pas inconnus.

Jusqu’ici, les mécanismes étaient relativement basiques : vous déposiez des cryptomonnaies sur les protocoles et vous étiez récompensés en frais, qu’ils soient générés par des échanges, dans le cas d’Uniswap, ou qu’ils soient générés par les prêts contractés par d’autres utilisateurs du protocole.

Synthetix : le père du yield farming

Cependant, tout a changé avec l’arrivée de la pool Uniswap subventionnée par Synthetix. Synthetix a souhaité trouver un moyen d’inciter les utilisateurs à fournir des liquidités au moment de la sortie de la pool sETH/ETH sur Uniswap. Pour ce faire, Synthetix a commencé à récompenser les premiers participants en leur versant des jetons SNX. De ce fait, les fournisseurs de cette pool généraient 2 types de récompenses :

  • Les récompenses issues des frais d’échanges générés par la pool ;
  • Les récompenses en SNX issues de l’incitation de Synthetix.

C’est ainsi que le terme de yield farming est apparu. Il s’est par la suite démocratisé avec la prolifération des jetons de gouvernance à travers l’écosystème DeFi.

N’hésitez pas à consulter l’article dans son intégralité pour découvrir des stratégies de yield farming : Qu’est-ce que le yield farming ? 

🗞 L’actualité en bref

Bruno Lemaire relance l’offensive contre les cryptomonnaies. Selon le ministre de l’Économie, les cryptomonnaies seraient activement utilisées pour financer le terrorisme. Une affirmation qui manque de sens quelques semaines après les éléments dévoilés par les FinCEN, démontrant que le blanchiment d’argent se fait toujours quasi exclusivement avec de la bonne vieille monnaie fiat.

▶ Les gouvernements veulent en savoir plus sur vos portefeuilles crypto. C’est ce qu’a annoncé Coinbase dans son dernier « rapport de transparence ». Dans celle-ci, la plateforme annonce avoir traité près de 2000 demandes émanant d’organismes gouvernementaux.

Ethereum 2.0 pourrait arriver dans les semaines à venir. C’est ce qu’a déclaré un développeur après la publication de la v1.0.0, version finalisée de la phase 0 d’Ethereum 2.0.

Un politicien hongrois forcé à démissionner après avoir été pris à miner des cryptomonnaies. Tamás Borka-Szász est accusé d’avoir détourné l’électricité publique pour miner des bitcoins et des ethers.

PayPal vient d’annoncer le support des cryptomonnaies. Initialement déployé aux États-Unis, le service, en partenariat avec Paxos, sera bientôt ouvert à d’autres pays.

▶ Nouvelle vidéo de Rogzy qui revient sur la légendaire histoire des 2 pizzas à 300 millions de dollars… payées en bitcoins en 2010.

📊 Les 5 métriques de la semaine

68 millions de dollars : c’est le montant de jetons BNB que Binance a détruit lors du dernier semestre. Au total, Binance a détruit 2,253 millions de jetons.

98 % : c’est la part des utilisateurs ayant voté « Pour  », concernant la proposition de gouvernance émise par Dharma. Par contre, celle-ci n’a pas reçu les 40 millions d’UNI nécessaires pour être acceptée, malgré un vote majoritairement positif.

https://journalducoin.com/wp-content/uploads/2020/10/uniswap_vote.png

1 million de dollars : c’est ce qu’a perdu un internaute ayant envoyé ses AAVE sur la mauvaise adresse. De fait, ses jetons sont désormais bloqués sur le smart contract de Aave.

10 000 dollars : c’est le montant qui a été distribué à 2 associations caritatives par des hackers. Ces Robins des Bois 2.0 ont ciblé des entreprises profitables et souhaitent redistribuer le fruit de leur larcin pour « rendre le monde meilleur ». Sans rire ?

60 % : c’est la part des ETH n’ayant pas bougé d’un poil au cours des 12 derniers mois. Cette rétention est probablement causée par la sortie imminente d’Ethereum 2.0 et le passage en Proof of Stake.

✉️ Le tweet de la semaine

Le tweet de la semaine revient à @Crypto_yann et sa comparaison des performances du bitcoin contre celles de l’or et du SPX depuis le début de la crise Covid.

Bonne semaine sur le Journal du Coin ! 🙂

Renaud H.

Auteur

Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

© Copyright 2020 - 8Decimals - Tous droits réservés

PARTAGER