Goldman Sachs bipolaire sur Bitcoin – Enfer ou paradis ? La banque géante entre 2 eaux

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un pas en avant, 2 en arrière – Après avoir reconnu Bitcoin comme un “actif investissable”, la méga-banque Goldman Sachs retire son vote de confiance dans son nouveau rapport de juin et referme ses portes à la doyenne des cryptomonnaies.

Une volte-face sur Bitcoin de la part de la banque

Bitcoin fait tourner la tête des analystes de Goldman Sachs. La banque d’investissement affirme dans son rapport du mois de juin 2021, intitulé « Digital Assets : Beauty Is Not in the Eye of the Beholder », que Bitcoin n’est pas « une réserve de valeur à long terme ou une classe d'actif investissable ».

Goldman Sachs Bitcoin
Publication d'Alex Krüger – Source : Twitter

Cette « fermeture » vis-à-vis de Bitcoin n’est pas surprenante de la part d’une banque traditionnelle. Elle est même plutôt la règle. Cette position de Goldman Sachs surprend cependant, car elle contredit le contenu et l’esprit même de son précédent rapport du 21 mai 2021, intitulé « Crypto : A New Asset Class ». La banque y avait alors tenu un discours positif sur les cryptomonnaies. Le Responsable Mondial des Actifs Numériques chez Goldman Sachs, Matthew McDermott, y avait même indiqué que « Bitcoin est désormais considéré comme un actif investissable ».

Goldman Sachs fait donc des pirouettes sur le sujet et a manifestement des difficultés à définir le statut de Bitcoin.

Avant de s’ouvrir éphémèrement au roi des cryptos au mois de mai 2021, la banque avait réalisé une présentation en 2020 où elle avançait 5 raisons pour lesquelles Bitcoin n’était pas une classe d’actifs adaptée aux investisseurs.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Goldman Sachs en rajoute une couche sur Bitcoin

Comment la banque justifie-t-elle cette fois-ci, son énième volte-face à l’encontre de Bitcoin ?

Le Goldman Sachs’ Investment Strategy Group sort, dans son rapport de juin 2021, la carte de la sécurité pour ses clients. Une justification classique des banques pour légitimer leur refus de s'exposer aux cryptomonnaies. Elle se serait « abstenue de répéter le battage publicitaire positif et négatif qui entoure cet écosystème », ne souhaitant pas que « les clients soient influencés, voire manipulés par une cacophonie d'affirmations, dont beaucoup ne sont pas fondées ».

L’Investment Strategy Group poursuit son raisonnement en entonnoir en s’attaquant, d’une part, à l’affirmation selon laquelle Bitcoin serait de l’or numérique et, d'autre part, en remettant en cause la fiabilité de l’or en tant que réserve de valeur.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, le rapport va même jusqu’à critiquer la blockchain, soulignant que les cryptomonnaies et cette dernière sont « construites sur des couches de confiance qui pourraient être érodées ».

Goldman Sachs est-il atteint d’un trouble dissociatif de l’identité lorsqu’il est question de Bitcoin ? La banque déteste les cryptomonnaies, mais mise paradoxalement gros sur un acteur du secteur.

Commencez dès maintenant à accumuler du bitcoin et profitez-en pour soutenir le Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur une plateforme de référence

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER