Ethereum a de la bouteille – Coca-Cola continue ses très curieuses expériences blockchain

Trading du CoinTrading du Coin
5
(13)

Coca-Cola continue de tester Ethereum – Ethereum vit l’une des périodes les plus excitantes de son histoire. À quelques mois du lancement de sa version 2.0, le bébé de Vitalik Buterin, ayant permis la naissance du mouvement DeFi, voit son protocole susciter l’intérêt des plus grands.

Notre avis sur Ethereum (ETH) »

Un projet géant en phase de maturation

The Coca-Cola Company, à travers un communiqué rendu public le 3 août, apporte des précisions sur la nature de son projet géant intitulé « Coca Cola Bottling Harbor » ou « Le port d’embouteillage Coca Cola ».

Après avoir testé l’apport de la technologie des registres distribués (DLT) durant plusieurs mois, le géant américain passe la vitesse supérieure en s’appuyant sur le projet open source « Baseline Protocol », lui permettant de communiquer et d’émettre des transactions privées sur la blockchain publique d’Ethereum.

Ce protocole est le fruit d’une collaboration entre Microsoft, Ernst & Young et ConsenSys, ayant pour objectif principal de permettre des collaborations confidentielles et complexes entre les entreprises.

Le communiqué fait aussi part des souhaits de Coca-Cola d’adhérer à la finance décentralisée (DeFi), permettant à plusieurs parties prenantes, l’accès aux financements via Ethereum et les applications DeFi.

La naissance du financement 2.0

En pratique, ce nouveau procédé aura pour but de réduire les barrières d’entrées  techniques et financières des fournisseurs du géant américain. Les propositions commerciales, ordres d’achat, livraisons, factures et paiements pourront être automatisés, minimisant les erreurs, et permettront à des fournisseurs de petite et moyenne taille d’intégrer le réseau de Coca-Cola sans friction.

L’autre aspect clé de cette intégration est l’utilisation des applications DeFi. Imaginez une entreprise X, fournisseur de capsules pour Coca-Cola, recevant le paiement de sa livraison en tokens et pouvant les utiliser, dans la foulée, pour augmenter sa capacité d’emprunt grâce à une dApp DeFi.

Cette réalité, aujourd’hui fantaisiste, pourrait très bien devenir une nouvelle méthode de financement pour les entreprises en quête de croissance.

Ethereum réussira-t-il le pari de devenir le protocole de base d’un monde décentralisé ? Les grandes entreprises sont décidées à ne pas se laisser distancer et cherchent à explorer les ramifications d’un fonctionnement plus ouvert et inclusif. La capacité de scalabilité d’Ethereum sera, sans aucun doute, la pierre angulaire de ces évolutions futures.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 13

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Josselin A.
Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici