Elon Musk vient (encore) de faire exploser une cryptomonnaie de 1200%

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Quand Elon prend le melon – Derrière ce titre atroce, une réalité factuelle : alors que Elon – the Martians – Musk n'aime rien tant que de “jouer à Dieu” avec le cours des cryptomonnaies, y compris Bitcoin, l'influent milliardaire a cette fois-ci carrément annoncé à l'avance un événement qui a immanquablement déclenché des réactions sur le marché crypto. Point de Dogecoin ou de Shiba Inu cette fois-ci, mais une série de tokens directement tirés de la dernière photo de son chiot partagée sur Twitter. Bienvenue dans la Finance 2.0…

Chiot devant ! Quand tout devient prétexte à cryptomonnaies

Ce week-end, dans le cadre d'un échange de haut vol sur Twitter autour de la couleur des nouvelles Tesla, Elon Musk a été interpellé sur un sujet des plus importants : son nouveau petit compagnon à 4 pattes, Floki, le Shiba Inu.

Et si cette information somme toute assez banale (les conversations autour des animaux domestiques ne dépassant que de peu celles concernant la météorologie le lundi matin) se retrouve dans votre canard crypto favori, c'est que vous n'êtes pas sans savoir qu'il existe une étrange corrélation entre l'amour des canidés d'Elon Musk et le cours d'une certaine sous-catégorie de cryptomonnaies.

Immédiatement, Elon Musk a saisi la baballe au bond, promettant séant que des photographies de ladite boule de poil suivraient rapidement.

Chose promise, chose due, Elon Musk a publié il y a une heure environ une photo de la bête – fort mignonne on en conviendra – l’assortissant de la légende « Floki Frunkpuppy », jeu de mot parfaitement intraduisible à base de surnom mignon dont seuls les propriétaires de bestioles de compagnie ont le secret (vous voyez parfaitement ce que je veux dire).

On le disait à l'instant, c'est le sens de l'humour et du trollage très particulier d'Elon Musk qui ont largement été à l'origine de l'improbable prise de valeur du Dogecoin ces deux dernières années. Et si le Doge avait au moins pour lui une forme de légitimité, en étant un des crypto-actifs les plus anciens du marketcap, le milliardaire a depuis régulièrement récidivé en sévissant sur d'autres nouvelles déclinaisons crypto-canines comme le Shiba Inu, ou le Floki, du nom de son petit dernier, donc. Différences devises électroniques dont la prise de valeur et l’intérêt même peuvent pour l'essentiel se résumer à ce simple effet-booster apporté par le fantasque golden boy.

En effet, avec son audience colossale et ses 60 millions de followers, l'auto-proclamé “DogeFather” n'a jamais caché sa satisfaction de parvenir à faire bouger (la manière polie de dire “manipuler”) le marché crypto d'un simple tweet bien placé, une armée d'admirateurs se ruant dans les minutes suivantes sur les exchanges, se chargeant d'envoyer l'heureuse élue du moment “to the moon”, en tout cas provisoirement.

Et encore une fois, ça n'a pas raté avec le Floki Frunpuppy dont vous risquez d'entendre beaucoup parler aujourd'hui.

>> Renvoyez les crypto-toutous au panier, exigez de trader du Bitcoin véritable ! <<

Floky Army

A ce stade, il convient de rappeler que certains attendent le moindre tweet d'Elon Musk pour – littéralement dans la seconde – fabriquer de multiples tokens dans l'espoir de profiter d'un instant de “hype”, pour tenter de remporter le jackpot. Des bots sont même configurés pour exécuter cette surveillance, rajoutant une couche de déshumanisation supplémentaire à l'opération.

La manœuvre s’exécute le plus souvent sur la Binance Smart Chain, pour des raisons de simplicité et de faibles coûts.

Un fois le token créé, ne reste plus qu'à éventuellement alimenter chichement un pool de liquidité et d'attendre en espérant qu'une masse de fan boy à QI approximatifs ne débarque en recherche de la “nouvelle pépite crypto d'Elon”.

En quelques simples minutes de recherche, en voici déjà une bonne illustration avec le FRUNK et ses 1160% d'augmentation en 1 heure (assorti d'une impressionnante liquidité de 16 000$). Le token a été créé quasiment simultanément avec le tweet.

Un petit tour sur l'explorateur de la Binance Smart Chain est également édifiant, au regard de la prolifération de nouveaux tokens fraîchement apparus, dont les noms de baptêmes suivent des schémas des plus classiques s'agissant de ce type de “shitcoins”, à grand renfort de mot-clefs random (“baby”, “hodl”, ‘Elon”, etc.).

La fournée de shitcoins du matin

En tant qu'amateur ou investisseur crypto, que faire face à telle situation ? Le conseil du JDC est simple : …absolument rien !

En effet, au même titre que le casino gagne toujours, seuls les créateurs de ces tokens inutiles seront en capacité de gagner de l'argent dans ces opérations de type “pump and dump”.

Risquer vos fonds dans ce genre de cryptomonnaies évanescentes revient ainsi à jouer à la roulette russe avec un pistolet automatique, une activité déconseillée par tout médecin traitant un peu concerné.

Et si vraiment l'envie irrépressible vous prend de faire le grand plongeon dans l'ivresse de l'écosystème crypto, limitez vous pour commencer aux devises bien établies comme Bitcoin, Ethereum ou Cardano, le tout sur une plateforme fiable et sécurisée comme Binance par exemple.

Auteur

Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER