Effondrement du LUNA (-100%) : la solution extrême (et déjà vue) pour sauver Terra ?

TheDAO/UST, même oubli ? – Malgré toutes les tentatives de sauvetage des équipes de Terra (LUNA), rien n’y a fait : le stablecoin UST a perdu son indexation sur le dollar US. Au passage, près de 3 milliards de dollars de bitcoins (BTC) y sont passés. Une catastrophe bientôt rayée d’un trait de plume ? Le co-fondateur de Terra, Do Kwon, souhaite en effet un nouveau Terra, et oublié « Terra Classic ».

Un plan de sauvetage mis à jour et soumis à vote ce mercredi 18 mai

Comme nous l’avions précédemment évoqué, les propositions de sauvetage du projet Terra se sont multipliées depuis le début de l’effondrement du LUNA. Lui-même engendré par le décrochage du TerraUSD (UST) sur son indexation au dollar américain le 9 mai 2022.

Dès le 11 mai, Do Kwon, le CEO de Terraform Labs, a proposé un premier jet de plan de sauvetage basé sur le fork de la blockchain LUNA. Ce 16 mai, il a officiellement annoncé soumettre à un vote de gouvernance cette proposition de fork, légèrement mise à jour.

Appelé « Terra Ecosystem Revival Plan 2 », ce plan consiste à créer une nouvelle blockchain pour Terra, avec une offre totale de 1 milliard de LUNA. Ce nouveau réseau vise à « oublier » ce qu’il s’est passé avec le stablecoin UST. Tout ce qui s’est passé après la hauteur du bloc 7 544 914, validé le 7 mai 2022, ne serait que très partiellement pris en compte.

L’ancienne blockchain (ou plutôt, l’actuelle, au moment d’écrire) serait donc laissée de côté sous le nom de Terra Classic (LUNC). En somme, une sorte de revisite du schisme entre Ethereum (ETH) et Ethereum Classic (ETC) suite au désastre de TheDAO (en 2016).

« La blockchain Terra telle qu’elle existe actuellement devrait subir un fork vers une nouvelle blockchain sans le stablecoin algorithmiques. (…) Les deux blockchains coexisteront. »

Do Kwon appelle à crée une nouvelle blockchain Terra, et laisser "Terra Classic" de côté.
Compte Twitter @stablekwon


>> Vous voulez vous impliquer dans le Web 3 ? Les principaux projets sont sur Binance (lien affilié) <<

Une nouvelle blockchain Terra débarrassée de l’encombrant UST ?

Il n’est donc plus question d’UST sur cette renaissance du réseau Terra. Les possesseurs du (quasi-)défunt stablecoin serait cependant dédommagéstout comme d’ailleurs les possesseurs de LUNA – via un Airdrop à la création de cette nouvelle blockchain épurée.

Ainsi, 25% des tokens des 1 milliard de « néo-LUNA » seraient partagés entre les possesseurs de TerraUSD. Les propriétaires de LUNA avant le 7 mai en recevront 35%, tandis que ceux ayant acquis des LUNA après cette date recevront 10% de l’Airdrop.

Laisser Terra Classic et l'UST en arrière pour mieux sauver le LUNA ?
Répartition de l’Airdrop des 1 milliard de « nouveaux LUNA » – Source : agora.terra.money

Si le vote de cette proposition devait être adopté ce 18 mai, le lancement de cette nouvelle blockchain aurait lieu vers le jeudi 26 mai 2022 au soir (heure française). Précisément à la hauteur du bloc 7 790 000 de Terra Classic. Attention, le dédommagement par Airdrop des possesseurs d’UST serait déterminé sur un instantané (snapshot) effectué à cette date seulement.

Cette proposition risque toutefois de ne pas plaire à certains, qui appelaient plutôt à une proposition qui privilégie le remboursement des petits possesseurs d’UST. Une position notamment soutenue par Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum, et par Changpeng Zhao, CEO de la crypto-bourse Binance.

Luna est terrassée.. Do Kwon arrivera-t-il à sauver son projet ? Seul l’avenir nous le dira. En attendant, courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des plateformes crypto (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour