Cette cryptomonnaie explose de 150% en une semaine – Pourquoi ce milliardaire a bien fait de quitter Ripple

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Stellar en pleine lumière Bien avant l’actuelle débandade de Ripple Labs, et de son XRP classé comme securities, une violente rupture a déjà eu lieu au sein de l’entreprise. En effet, alors qu’il était pourtant un des principaux fondateurs du projet XRP, le milliardaire Jed McCaleb a voulu s’en séparer définitivement. Il a créé, à la place, le projet Stellar, et ce dernier est justement en train d’exploser à la hausse.

Le cours du XLM fait x5 depuis fin novembre

Le Stellar Lumens (XLM), unité de compte du projet Stellar, est en feu. Alors que son prix oscillait encore aux alentours de 0,08 à 0,09 dollar avant le 20 novembre, le XLM a atteint un plus haut de près de 3 ans à 0,44 dollar ce mercredi 6 janvier.

Cela représente une hausse vertigineuse de plus de 500 % du cours en à peine 6 semaines.

Prix de Stellar Lumens contre le dollar (4H)

Cette hausse a connu une forte accélération récente, avec une augmentation de 150 % sur la seule dernière semaine écoulée.

Quand XLM profite de la faiblesse du XRP

Selon l’analyste Denis Vinokourov, responsable de la Recherche de la société de courtage Bequant, cette force renouvelée dans le projet Stellar serait en bonne partie due aux nombreux déboires de Ripple Labs.

En effet, la société émettrice du XRP a vu ses soutiens se retirer un à un après que la SEC ait qualifié son jeton interbancaire de valeur mobilière (securities).

Depuis, le cours du XRP s’est écroulé, aussi violemment que le cours du XLM a, lui, augmenté. D’après Vinokourov, cité par le crypto-média CoinDesk, ce concours de circonstances bénéficie au projet Stellar.

Premier point : XRP et XLM sont dans un secteur en concurrence direct. En effet, les 2 projets sont spécialisés dans les paiements ultra-rapides avec une forte scalabilité. Rien d’étonnant à cela puisqu'après avoir claqué la porte à Ripple en 2013, Jed McCaleb a créé Stellar en 2014, en s’inspirant de ce qu’il avait fait pour XRP.

Outre le fait que ces 2 projets soient directement des concurrents, le timing de la déclaration de l'Office of the Comptroller of the Currency (OCC) tombe à point nommé. Effectivement, cette officine US a autorisé les banques à réaliser des opérations avec des stablecoins, dont le projet Stellar regorge. Même s’ils sont moins utilisés que sur l’incontournable réseau Ethereum (ETH), le stablecoin du dollar USDC a, par exemple, sa version sur Stellar.

Comme si cela ne suffisait pas, le projet Stellar vient d’annoncer justement un cas d’usage de son réseau pour une monnaie numérique de banque centrale (MNBC). La Stellar Development Foundation (SDF) va effectivement aider le ministère ukrainien chargé de la Transformation numérique du pays à développer sa propre MNBC.

Avec cet « alignement des planètes » très favorable à Stellar, combiné à la chute du XRP de Ripple, on peut paraître moins surpris par le fort mouvement haussier actuel sur le cours du XLM. Quant à savoir si cela durera longtemps, c’est une autre histoire.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER